En 1346, nous avons eu un roi écolo | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Dans l’histoire de France, L’Obs cherche tout ce qui peut être inclusif, progressiste et écologique.
Dans l’histoire de France, L’Obs cherche tout ce qui peut être inclusif, progressiste et écologique.
©DR / L'Obs

La nouvelle histoire de France racontée par L’Obs (suite)

En 1346, nous avons eu un roi écolo

Mais les mémorialistes de son règne ne nous ont pas dit s’il avait les mêmes manies que Nicolas Hulot…

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Retenez son nom et oubliez tous les autres : Philippe de Valois. Ce souverain a profondément ému L’Obs. Et ce journal lui a fait une déclaration d’amour.

Dans l’histoire de France, L’Obs cherche tout ce qui peut être inclusif, progressiste et écologique. Et en la personne de Philippe de Valois, l’hebdomadaire a trouvé son idole. Pourquoi ? Parce que ce roi bien aimé à, en 1346, édité le premier code forestier de notre histoire.

L’Obs, tout à sa frénésie amoureuse, pense certainement que c’était pour protéger nos chênes, nos hêtres et nos bouleaux. Pas du tout. Le code forestier du bien aimé Philippe interdisait purement et simplement aux manants, aux gueux et aux rustres de venir glaner du bois mort dans nos forêts et  d’y arracher des fougères dont ils se servaient comme engrais.

C’est alors qu’éclatèrent des révoltes paysannes. Elles furent noyées dans le sang. Mais qu’est-ce que quelques milliers de morts aux yeux de L’Obs dès lors qu’on mène un noble combat contre le CO2 ? Pour fâcher ce journal, une question : de quel bois se chauffait- t-on à l’époque ?

Il nous faut maintenant quitter ce bon Philippe pour parler d’Henri IV et de Colbert. Ils firent abattre des dizaines de milliers d’arbres pour construire des maisons et des vaisseaux. Une page noire de notre histoire que L’Obs n’évoquera pas.

À Lire Aussi

Nous sommes tous des enfants de migrants !

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Marine Le Pen a enrichi sa crèche avec un santon représentant Didier RaoultUn journal vient de naître et il porte un beau titre hérité de la Résistance

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !