Emmanuel Macron veut réguler les rémunérations dans les entreprises... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Emmanuel Macron veut réguler les rémunérations dans les entreprises.
Emmanuel Macron veut réguler les rémunérations dans les entreprises.
©

Les 10 infos éco du jour

Emmanuel Macron veut réguler les rémunérations dans les entreprises... et les 9 autres infos éco du jour

1. Emmanuel Macron veut réguler les rémunérations dans les entreprises. "Je salue le travail qui a été fait, je demande d’être plus exigeant l’année prochaine" a indiqué le ministre de l’Economie à la suite d’une rencontre avec le Haut Comité de gouvernement d'entreprises qui vient de rendre son premier rapport sur le sujet. "Il y a toutefois des excès, des dirigeants qui ont des rémunérations résolument trop élevées, déconnectées de leurs performances ou de la situation de l’entreprise" a-t-il ajouté. Emmanuel Macron souhaite une régulation des entreprises par elles-mêmes le plus possible, ajoutant qu’il faut "trouver les bons leviers pour une grande transparence sur l’utilisation du CICE".

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. La lettre "banale" de la Commission européenne que François Hollande ne veut pas publier. Le Président de la République a déclaré hier soir à Bruxelles, après les premières délibérations eu Conseil européen que la lettre adressée à la France demandant des précisions sur le budget est "très banale". "Le dialogue avec la Commission se poursuit dans de très bonnes conditions", a-t-il assuré. Matteo Renzi a, quant à lui, rendue public la lettre qui était adressée à l’Italie sur le site du ministère de l’Economie.

3. Une possible augmentation de 2.5% des tarifs EDF début novembre. Cette information qu’avait publié Enerpresse aurait été confirmée hier par une source proche du dossier. Cette augmentation serait prévue dans le cadre d’un projet d’arrêté qui sera examiné par le Conseil supérieur de l’énergie et la Commission de régulation de l’énergie le 28 octobre.

4. Toyota se retire partiellement de Tesla. Le journal Nikkei a rapporté hier que le concessionnaire a cédé une partie des actions qu’il détenait chez le constructeur américain de voitures électriques. Tesla fournissait des batteries pour les véhicules électriques de Toyota, mais cette coopération devrait cesser d'ici la fin de l’année.

5. Casino lance CDiscount au Brésil. La filiale de commerce en ligne du distributeur français Cnova a annoncé hier s’attaquer au marché brésilien avec son site de vente en ligne CDiscount. Casino est déjà présent au Brésil avec des magasins physiques et sur internet grâce aux sites de ses partenaires comme extra.com.br.

6. Une fin d’année décevante pour Amazon. L’entreprise qui a déjà essuyé une perte nette de 437 millions de dollars au troisième trimestre a annoncé hier des chiffres qui ne sont pas à la hauteur de ce qu’attendait le marché. Alors qu’il prévoyait 30.9 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour le dernier trimestre, Amazon en attend entre 27.3 et 30.3.

7. Les enfants de cadres ont plus de chance de trouver un emploi durable. C’est ce que révèle le Centre d’étude et de recherche sur les qualifications dans son étude Quand l’école est finie. Si 57% des jeunes diplômés en 2010 ont eu un accès rapide à un emploi durable, cette proportion monte à 71% chez les enfants de cadres.

8. Facebook lance Rooms, une application de discussion sous pseudo. Le réseau social s’est lancé  le défi de relancer les forums de discussions avec Rooms, disponible depuis hier aux Etats-Unis.

9. Le numéro 2 du tabac interdit de fumer dans ses locaux. L’entreprise a annoncé hier qu’à compté du 1er janvier prochain, les salariés de Reynols American, fabriquant de Camel et Pall Mall ne pourront plus fumer dans les salles de conférences et les ascenseurs. Des salles dédiées aux fumeurs seront mises en place courant 2015.

10. Une maison d’Elvis Presley à vendre aux enchères demain. Située en Californie, la propriété est évaluée à 2.59 millions de dollars, mais son prix de départ pour la vente n’a pas encore été fixé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !