Emmanuel Macron, souvenez-vous des Trois Glorieuses de 1830 !  | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Un homme regarde le tableau "La liberté guidant le peuple" lors d'une visite de l'exposition "Delacroix (1798-1863)" au Musée du Louvre à Paris.
Un homme regarde le tableau "La liberté guidant le peuple" lors d'une visite de l'exposition "Delacroix (1798-1863)" au Musée du Louvre à Paris.
©AFP

Élections à hauts risques 

Emmanuel Macron, souvenez-vous des Trois Glorieuses de 1830 ! 

Tout a une fin...

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »
En 1815, les alliés de la coalition anti-napoléonienne installèrent Louis XVIII sur le trône. Il convoqua des élections (censitaires) qui amenèrent à la Chambre des députés ultra-royalistes. 
Cette Chambre fut appelée "introuvable" tellement elle était caricaturale dans ses outrances. Elle était composée d'aristocrates qui, revenus d'immigration, n'avaient, selon la célèbre formule "rien appris rien oublié". 
Le peuple gronda. Mais comme Louis XVIII était un souverain plutôt débonnaire, il ne se souleva pas. À la mort de ce bon roi lui succéda Charles X. Il convoqua à son tour de nouvelles élections (toujours aussi censitaire). Et une chambre encore plus "introuvable" vit le jour. C'en était trop. 
En juillet 1830 une insurrection éclata à Paris. Pendant trois journées, les Trois Glorieuses, le peuple soulevé se battit contre les troupes royales. Et finalement Charles X fut renversé et prit la fuite. 
Vous aurez deviné que toute ressemblance entre ces deux élections du XIXe siècle et celle de 2017 et celle (à venir) de 2022 n'est absolument pas fortuite...

À Lire Aussi

Putain, encore cinq ans avec lui !

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Sandrine Rousseau appelle à un troisième tour !Marine Le Pen drague Mélenchon de façon éhontée !

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !