Emmanuel Macron : "Pour ouvrir le dimanche, le "payé double" sera la règle" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Emmanuel Macron : "Pour ouvrir le dimanche, le "payé double" sera la règle"
©RTL

Zapping Éco

Emmanuel Macron : "Pour ouvrir le dimanche, le "payé double" sera la règle"

Le Replay

Emmanuel Macron était l’invité du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI. Le ministre de l’Économie était interrogé sur sa visite ce lundi à Berlin avec Michel Sapin. Le ministre, se dit "totalement sûr" que Bruxelles ne retoquera pas le budget 2015 de la France.

Emmanuel Macron fut ensuite interrogé sur le travail du dimanche pour lequel il est en faveur. "Le déréglementer partout, cela n’aurait aucun sens mais c’est une réalité pour 30% des Français et en plus ils consomment. Regardez Amazon, il réalise un quart de son CA le dimanche. Donc ouvrir les magasins le dimanche dans certains endroits, ce n’est pas une aberration."

Cependant, le locataire de Bercy veut introduire quelques règles. "Le payé double sera la règle pour les entreprises de plus de onze salariés, les autres n’ont pas les moyens de le faire.Nous allons simplifier les zones et donner la possibilité aux Maires d’autoriser jusqu’à 12 ouvertures par an : 1 dimanche par mois." Pour le ministre de l’Économie, ces ouvertures "ce sont des gens qui vont pouvoir travailler pour gagner davantage".

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

Mais aussi

Pierre Gadonneix sur Radio Classique. L’ancien président de GDF et d’EDF était interrogé sur la rapidité avec laquelle son successeur, Henri Proglio, a été débarqué de l’entreprise. "Le fait qu’il y ait une annonce tardive pour un mandat non renouvelé, ce n’est pas nouveau. C’est comme cela depuis plus de 30 ans. Je crois que l’annonce tardive à quelque chose de positif, non pas pour l’intéressé mais pour l’entreprise : jusqu’au dernier jour le patron reste le patron. Il n’y a pas de problème de gouvernance." Pierre Gadonneix estime par ailleurs que Jean-Bernard Lévy est bon choix : "je suis sur qu’il saura poursuivre le développement d’EDF."

Les Tweets

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !