Quel candidat pour le centre ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Quel candidat pour le centre ?
©

Présidentielle 2012

Quel candidat pour le centre ?

Le Nouveau Centre d'Hervé Morin a rejoint Jean-Louis Borloo dans la Confédération des centres. François Bayrou doit regarder ce rapprochement d'un œil attentif car, si les centristes veulent rassembler en 2012, il va falloir choisir entre ces trois hommes. Et pourquoi pas des primaires...

Richard  Bertrand

Richard Bertrand

Richard Bertrand est vice-président du Modem des Yvelines et conseiller municipal à la mairie de Poissy (78).

Voir la bio »

Quand on parle du CENTRE en France naturellement plusieurs noms surgissent. François BAYROU créateur du Modem et déjà candidat à deux élections présidentielles, Hervé MORIN président du Nouveau Centre et Jean Louis BORLOO nouvellement parachuté par les médias comme fédérateur du Centre. Les puristes rajouteront Jean ARTHUIS et les politologues Dominique de VILLEPIN mais il faut se rendre à l’évidence, dans le cœur des CENTRISTES seuls les trois premiers nommés retiennent l’attention. Dans mon cœur aussi car il est impossible d’obtenir un RDV avec Jean ARTHUIS ou tout simplement d’avoir une réponse à un simple mail, et localement dans ma bonne vieille ville de Poissy quand je demande à participer à des réunions de République Solidaire, le parti politique de Dominique de VILLEPIN, les portes me sont fermées car ils soutiennent l’UMP.

Revenons à nos candidats :

François BAYROU pour commencer. Il est l’icône centriste depuis des années, n’a jamais souhaité « vendre son âme au diable » mais à commis quelques erreurs stratégiques brouillant un peu son message,

Hervé MORIN ensuite, le leader du centre droit que certain aime à appeler « la nouvelle UDF ». Il était proche du pouvoir et a souhaité reprendre son autonomie mais ses adhérents ne sont pas tous d’accord.

Jean Louis BORLOO enfin, ministre de droite depuis très (trop ?)  longtemps. Il a une très bonne image dans l’opinion publique mais pourtant Ils ne sont que 88 sur Facebook à ce jour à soutenir sa candidature à la présidentielle 

Je ne prendrai position pour aucun des postulants car ils représentent chacun une vision que les électeurs se font du centrisme, mais pourtant un seul pourra et devra porter le fanion de notre mouvement si nous voulons gagner les présidentielles. Il est donc temps de laisser son égo à la porte, de s’asseoir autour d’une table et de désigner notre candidat au travers d’une primaire mais comment faire pour que les adhérents du MoDem, du Nouveau Centre, du Parti Radical et dans la foulée ceux d’Alliance Centriste puissent choisir collégialement LE candidat ? C’est très simple : Il existe un groupe CENTRISTE au Sénat regroupant des 29 Sénateurs de toutes colorations centristes repartis un peu partout en France. Ce groupe doit être à l’origine de la mise en place de ces primaires en organisant un vote accessible uniquement aux adhérents à jour de cotisations soit par courrier, soir par internet. Que les Sénateurs qui devront se présenter devant les suffrages des grands électeurs en septembre prochain nous démontrent qu’ils sont également capables de participer de façon visible à la politique de terrain en aidant les militants, adhérents et élus à désigner le candidat centriste aux prochaines élections présidentielles de 2012.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !