DSK : premiers éléments sur les tests ADN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
DSK : premiers éléments sur les tests ADN
©

Affaire DSK

DSK : premiers éléments sur les tests ADN

Il occupera une luxueuse demeure de trois étages dans le quartier de TriBeCa, au sud de Manhattan.

[Le 23 mai à 1h]

EXCLUSIF ATLANTICO :  La police new-yorkaise aurait transmis aux autorités françaises ce dimanche les résultats des tests ADN qui devraient être rendus publics dans les heures qui viennent. Selon ces informations, des traces de sperme de Dominique Strauss-Kahn auraient été retrouvées sur les vêtements de la femme de chambre. Ces tests ont été réalisés sur les prélévements effectués par la police après l'agression sexuelle dont dit avoir été victime la femme de chambre du Sofitel le samedi 14 mai.

Retrouvez la suite du suivi de l'affaire DSK en cliquant ici

[Mis à jour le 26 mai à 7h01]

Après y avoir été autorisé par un juge new-yorkais, Dominique Strauss-Kahn vient d'arriver dans son nouveau logement. Il s'agit d'une luxueuse maison individuelle dans le quartier de TriBeCa, au sud de Manhattan, louée pour près de 50 000 dollars par mois. Sise au 153 Franklin Street, des photos de la demeure de trois étages sont disponibles ici. Elle est également visible dans ce reportage de France 24 :

Le New York Times explique ce matin que deux nouveaux procureurs sont en train d'être nommés pour mener l'instruction contre DSK. 

Le camp Strauss-Kahn a nié toute tentative de tractation financière avec la victime présumée et/ou sa famille, par un communiqué des avocats Benjamin Brafman et William Taylor.

De nouvelles fuites pourraient se révéler gênantes pour DSK. D'après Bloomberg, du sang a été prélevé dans la suite du Sofitel où se seraient déroulés les faits. Une telle découverte, si elle était vraie, renforcerait l'hypothèse d'un rapport violent et non consenti.

[Le 25 mai à 14h30]

Le Point révèle ce mercredi deux nouvelles informations qui tendent à discréditer l'hypothèse de la fuite de DSK et la théorie du complot. Le magazine s'est en effet procuré des documents qui permettraient d'affirmer que le billet d'avion de l'ancien directeur du FMI a été modifié pour la dernière fois le 13 mai 2011, soit la veille de l'agression sexuelle présumée. Cet élément irait donc à l'encontre d'un départ précipité des Etats-Unis.

Par ailleurs, Le Point croit aussi connaître l'identité de l'employé de l'hôtel Sofitel de New York qui, le premier, a relayé l'information de l'arrestation de DSK sur les réseaux sociaux. Il s'agirait d'un jeune Français de 24 ans prénommé Boris, en stage au sein de l'hôtel new-yorkais depuis le mois de septembre. Il ne travaillait par le 14 mai dernier, mais l'un de ses collègues l'aurait averti par SMS. Boris aurait ensuite partagé cette information à ses contacts sur Internet. L'un d'entre eux aurait à son tour informé Jonathan Pinet, l'auteur du premier tweet sur l'affaire. Le Point rapporte enfin des propos du père de Boris qui conteste fermement toute idée de complot.

[Mis à jour le 24 mai à 19h18]

La police de New York se refuse de commenter l'information selon laquelle les tests ADN de Dominique Strauss-Kahn confirmeraient la présence de sperme sur les vêtements de la femme de chambre.

En attendant, le sulfureux tabloïd américain The New York Post continue de délivrer ses informations plus ou moins vérifiées. Dans un article traduit par Courrier International, il croit savoir que des proches de DSK tenteraient de "sauver" leur ami en proposant une somme d'argent "à 7 chiffres" à la famille de la plaignante restée en Guinée.

En France, si l'image du PS ne semble pas affectée par cette affaire, de nouveaux candidats aux primaires socialistes sortent du bois. Après Manuel Valls, c'est maintenant Pierre Moscovici qui affiche clairement ses ambitions dans un entretien à paraître demain dans Les Echos.

[Mis à jour le 24 mai à 13h31]

D'après une "source proche de l'enquête" citée par Fox News, la victime présumée aurait déclaré que DSK lui aurait répété à plusieurs reprises pendant l'agression : "Tu ne sais pas qui je suis ?"

[Mis à jour le 24 mai à 11h01]

Sur son blog, Anne Sinclair explique à ses lecteurs qu'elle renonce à s'exprimer jusqu'à nouvel ordre : "Vous avez été très très très nombreux à m'adresser des messages. Je ne peux répondre à chacun mais sachez qu'ils m'ont touchés et aidés. Vous comprendrez que les circonstances m'imposent de suspendre temporairement ce blog. Je vous dis simplement : à bientôt."

[Mis à jour le 23 mai à 15h44]

Le site de la chaîne CNN dévoile ce lundi 23 mai, le dernier mail que Dominique Strauss-Kahn aurait envoyé à ses anciens collègues du FMI. Transmis dimanche matin par le président intérimaire de l’Institution financière, John Lipsky, DSK rend compte dans ce courrier « de sa profonde tristesse et de sa frustration d’avoir à quitter l’institution dans ces circonstances. Les derniers jours ont été extrêmement pénibles pour moi et ma famille, comme je sais qu'ils l'ont été pour tout le monde au Fonds. Je suis vraiment désolé que cela ait été le cas », ajoute l’ancien patron du FMI.

DSK est assigné à résidence à Manhattan, sous étroite surveillance, depuis vendredi dernier. Il profite également de ce mail à ses anciens collègues pour clamer son innocence. DSK reste persuadé qu’il sera acquitté et que la « vérité finira par sortir » dans cette affaire. Il a, en revanche, expliqué qu’il ne pouvait " accepter que le FMI- ainsi que ses chers collègues – aient à partager ce cauchemar personnel."

[Mis à jour le 23 mai à 1h]

EXCLUSIF ATLANTICO :  La police new-yorkaise aurait transmis aux autorités françaises ce dimanche les résultats des tests ADN qui devraient être rendus publics dans les heures qui viennent. Selon ces informations, des traces de sperme de Dominique Strauss-Kahn auraient été retrouvées sur les vêtements de la femme de chambre. Ces tests ont été réalisés sur les prélévements effectués par la police après l'agression sexuelle dont dit avoir été victime la femme de chambre du Sofitel le samedi 14 mai.

 [Mis à jour le 22 mai]

Le Daily Beast rapporte ce dimanche que la victime présumée de l'agression sexuelle, la femme de chambre du Sofitel, était "dans un état déséspéré" au moment des faits. Plusieurs membres du personnel se sont succédés à ses côtés, après qu'elle a été retrouvée prostrée près d'un placard dans un couloir de l'hôtel. Elle aurait à plusieurs reprises craché et essayé de vomir. C'est la raison pour laquelle la direction de l'hôtel n'a pas appelé la police immédiatement, le temps nécessaire pour appréhender les faits, et la gravité de la situation.

Selon le JDD, plusieurs fluides corporels ont été prélevés par les agents de la "Special Victims Unit", aussi bien sur Dominique Strauss-Kahn que sur la plaignante dans les heures qui ont suivi l'interpellation de l'ancien directeur général du FMI, et l'audition de la femme de chambre.. De même, "chaque centimètre de peau présentant des marques de violence, chaque trace sous les ongles, chaque vêtement, ont été inspectés" et un carré de moquette sur lequel elle aurait craché a été découpé pour analyse, ajoute encore le JDD

Les enquêteurs diligentés par les avocats de Dominique Strauss-Kahn commencent de leur côté à creuser dans la vie de Nafissatou Diallo. Le JDD toujours, nous apprend ainsi qu'elle est arrivée aux Etats-Unis voici sept ans, bénéficiant du statut de réfugiée politique, en provenance de Guinée. Mariée à 17 ans, elle a eu une fille, qui a aujourd'hui 16 ans. Son mari est mort après quelques années de vie commune, des suites d'une maladie. Aux Etats-Unis, ou sa soeur ainée se trouvait déjà, elle a trouvé du travail dans un restaurant, puis au Sofitel, bien qu'elle ne parle correctement que le peul, plus quelques bribes d'anglais.  

[Mis à jour à le  21 mai à 17h20]

La ministre autrichienne des Finances, Maria Fekter, serait favorable à la candidature de Christine Lagarde au poste de directeur général du FMI.

A l'antenne de la radio publique autrichienne, Oe1, la ministre déclare : "Actuellement l'intérêt est grand -et c'est ce pourquoi les Européens se battent- de maintenir cette tradition selon laquelle le patron du FMI est un Européen". Maria Fekter ajoute par ailleurs que Christine Lagarde est "une personne très compétente, je la connais bien, et je peux imaginer que l'Autriche apporte son soutien".

Maria Fekter a également été l'une des premières voix européennes à se prononcer en faveur d'une démission immédiate de Dominique Strauss-Kahn, lorsque le scandale a éclaté.

[Mis à jour à le  21 mai à 8h20]

Dominique Strauss-Kahn est arrivé vendredi  20 mai au soir dans l'immeuble de Manhattan où il va résider temporairement, sous surveillance permanente, après avoir quitté la prison de Rikers Island. L'arrivée de l'ancien ministre français des finances dans cet immeuble du sud de Broadway, près de Ground Zero, site des tours jumelles détruites lors des attentats du 11 Septembre, a été confirmée par la police.

L'ex-dirigeant du FMI est sorti de prison après qu'un juge new-yorkais eut approuvé tous les documents fixant les conditions qui accompagnent sa libération conditionnelle. Plusieurs adresses ont été successivement indiquées pour ce logement où DSK résidera de manière temporaire.

Retrouvez la suite du suivi de l'affaire DSK ces derniers jours en cliquant ici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !