Polémique Hollande/Sarkozy/Ramadan : le document exclusif qui montre les propos réels tenus par Tariq Ramadan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Polémique Hollande/Sarkozy/Ramadan : le document exclusif qui montre les propos réels tenus par Tariq Ramadan
©

Info Atlantico

Polémique Hollande/Sarkozy/Ramadan : le document exclusif qui montre les propos réels tenus par Tariq Ramadan

Nicolas Sarkozy avait indiqué mercredi soir que l'intellectuel controversé avait appelé à soutenir le candidat PS ou "un parti qui serve l'Islam". Tariq Ramadan a démenti. François Hollande a parlé de "mensonge". Atlantico s'est procuré une note policière interne sur la réunion du 11 mars à Lyon.

Selon une note policière interne datée du vendredi 23 mars, intitulée "Mise en cause des lois de la République lors d'une conférence sur les thèmes "justice sociale, Palestine et islamophobie", Tariq Ramadan, ainsi que Youssef Brakni du Parti des indigènes de la République et Marwan Muhammad du Collectif contre l'Islamophobie en France, ont appelé " à voter pour François Hollande" ou " pour un parti politique qui serve l’Islam".

Selon la note, les propos ont été tenus à Lyon, dans le cadre du "Printemps des quartiers", dimanche 11 mars dernier, à l'occasion d'une réunion publique sur le thème : "Justice sociale, Palestine et islamophobie" organisée par diverses associations pro-palestiniennes.

La note décrit ainsi la réunion : "Un public d’un millier de personnes très majoritairement musulman, composé à parité d’hommes et de femmes dont la plupart étaient porteuses du voile traditionnel, a participé à cette réunion. Une seule femme était revêtue d'un niqab et une dizaine d'hommes arborait la tenue traditionnelle"

Elle précise : Youssef Brakni "a annoncé la création d'un groupe de résistance contre l'islamophobie en France, dont le but est de combattre le racisme à l'encontre de la communauté musulmane, en pleine phase d'expansion". De son côté, toujours selon la note, Marwan Muhammad "a expliqué à l’assistance que 'les récentes lois concernant le port du voile et la consommation de la viande hallal étaient islamophobes et créaient des torts à la communauté musulmane'. Son inquiétude concernait également la perception de la communauté musulmane et regrettait que 'chaque musulman soit considéré comme un terroriste potentiel.'"

La note poursuit au sujet de Tariq Ramadan : "l'intellectuel islamologue et universitaire suisse très médiatique, est intervenu longuement et a regretté " la stigmatisation des musulmans", déplorant que " la France soit devenue le pays le plus raciste de l'Union européenne". Il a par ailleurs encouragé les musulmans à un certain communautarisme".

Selon la note, "plusieurs femmes voilées ont interpellé les intervenants à propos du port du voile ou de la pratique de leur religion et il leur a été conseillé de se rapprocher du 'Comité Contre l'Islamophobie en France' qui étudierait les dossiers au cas par cas. Des hommes portant des tee-shirts orange où était inscrit 'Stop au Guantanamo Français', 'Soutien à Adlène Hicheur902 jours d'emprisonnement sans jugement' étaient présents dans la salle.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !