Exclusif : Si vous souhaitez obtenir les premières tendances sur les résultats du second tour, c'est ici... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Exclusif : Si vous souhaitez obtenir les premières tendances sur les résultats du second tour, c'est ici...
©

Happy hour

Exclusif : Si vous souhaitez obtenir les premières tendances sur les résultats du second tour, c'est ici...

Certains sites étrangers, belges et suisses notamment ayant commencé à publier les résultats de l'outre mer et de nombreuses estimations des tendances de la journée en métropole circulant sur le web ou les réseaux sociaux, Atlantico considère qu'il est illusoire de s'abriter derrière des frontières qui n'en sont plus dans l'univers numérique.

Plusieurs sites étrangers aisément accessibles à tout internaute français ont commencé à publier les résultats du vote de l'outre-mer ou des circonscriptions d'Amérique du Nord. De nombreuses estimations plus ou moins codées circulent sur les réseaux sociaux et de nombreux commentaires faisant état des tendances du jour sont déposés sur les sites d'informations.

Puisque l'égalité d'accès à l'information des citoyens est rompue de facto, Atlantico a décidé de mettre en place un dispositif ad-hoc permettant d’informer -en message privé- les internautes faisant la démarche de connaître les 1ères estimations réelles du scrutin avant 20h00.

Il est possible que nous mettions à jour dans l'après midi les estimations dont nous disposons, et notamment après 18h30. Si vous souhaitez les recevoir, il faudra alors que vous envoyiez un mail  à nouveau.

Nous vous rappelons que le mail que vous recevrez demeure une communication privée et que sa diffusion publique relève de votre entière responsabilité.

Merci de votre confiance en Atlantico.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !