Dieudonné M'Bala M'Bala, Monsieur Système | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Dieudonné faisant le geste de "la quenelle".
Dieudonné faisant le geste de "la quenelle".
©REUTERS/Benoit Tessier

Éditorial

Dieudonné M'Bala M'Bala, Monsieur Système

Derrière une apparente critique du "système", Dieudonné M’Bala M’Bala montre qu’il le maîtrise fort bien et qu’il en respecte scrupuleusement les règles.

Pierre Guyot

Pierre Guyot

Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.

 

Voir la bio »

La posture anti système reste décidément un ressort toujours autant apprécié pour tenter de draguer les foules. Une bonne vieille ficelle, certes pas follement originale ni totalement efficace à chaque fois, mais qui reste, sur la longueur, rentable.

Quasiment tous les politiques s’y sont essayés. Les Le Pen, père et fille, en ont fait un fonds de commerce. Jacques Chirac l’a utilisée avec profit pour éjecter Edouard Balladur au premier tour de la présidentielle de 1995. François Bayrou a tenté le coup pendant la campagne de 2007, tout comme Martine Aubry à l’occasion des primaires socialistes face au candidat François Hollande il y a deux ans ou encore comme Jean-Luc Mélenchon, depuis qu’il est soudainement devenu révolutionnaire après une carrière complète de notabilité docile au sein du PS.

La polémique actuelle autour des propos antisémites de Dieudonné M’Bala M’Bala, militant politique et candidat à plusieurs élections depuis une vingtaine d’années - aux législatives à Dreux en 1997 puis à Sarcelles en 2002, aux régionales en 1998 dans le Centre, candidatures avortées aux présidentielles de 2002 et 2007 faute d’avoir réuni les parrainages prévus par la loi, tête de liste aux européennes de 2009 - n’en est qu’une nouvelle illustration. Elle est  juste plus spectaculaire - c’est bien le moins de la part d’un homme de théâtre - et plus extrême.

Dieudonné M’Bala M’Bala revendique des opinions anti système et donc (selon lui) antisionistes et prétend que sa désormais fameuse "quenelle" en est l’expression. L’occasion de ratisser d’un même mouvement les traditionnels antisémites (dont la France a toujours eu une petite réserve), les nouveaux antisémites (qui semblent convaincus que le conflit israélo-palestinien se réglera sur le territoire français) et la cohorte des aigris, des déçus, des laissés pour compte et des inquiets qui fort souvent savent ce qu’est l’antisionisme autant que Theodore Herzl devait savoir la messe en latin…

Pourtant, en organisant son insolvabilité pour ne pas payer les amendes auxquelles il est condamné, en usant du droit constitutionnel de libre expression pour organiser des tribunes ouvertement racistes et antisémites ou en transformant cette quenelle qui "ne (lui) appartient plus, mais appartient à la révolution qui arrive" en une marque déposée pour s’assurer que les revenus financiers qu’elle pourra rapporter, eux, lui appartiendront bien, monsieur M’Bala M’Bala montre qu’il maîtrise fort bien le système et qu’il en respecte scrupuleusement les règles.

Il est en ce sens assez comparable avec l’humoriste italien Beppe Grillo qui n’a eu de cesse durant sa carrière de vouer la classe et le système politiques de son pays aux gémonies avant d’être élu au parlement l’année dernière sans programme ni idée concrète à mettre en œuvre et qui se consacre désormais prioritairement à ses prochaines échéances électorales. (Autre point de convergence avec Dieudonné et sa quenelle : les très populaires "V-Day", journées organisées par Beppe Grillo sur le thème du "Vaffanculo", montrent la singulière fascination commune des deux hommes pour la sodomie).

Il y a un an, un collectif d’écrivains italiens, Wu Ming, soutenait même la théorie (ici en italien et ici en anglais) selon laquelle, loin de remettre en cause le système qu’il prétend dénoncer,Beppe Grillo en protégeait les fondements en servant d’exutoire aux ressentiments populaires et en évitant de plus sérieuses remises en cause.

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

"Quenelles" de Dieudonné : la Licra et SOS Racisme vont attaquer l'humoristeDieudonné : publication de la circulaire de Manuel Valls, Alain Juppé interdit son spectacle à BordeauxDieudonné : les propriétaires du théâtre de la Main d'or veulent le faire partirDieudonné : pour Filippetti, "ce n'est plus un comique, c'est un militant négationniste"Dieudonné : ses avocats vont saisir la CJR, Hollande appelle les préfets à être "vigilants et inflexibles"

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !