Des salades pires que des burgers : comment reconnaître le gras là où il se cache vraiment | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Une salade César.
Une salade César.
©Reuters

Faux-ami

Des salades pires que des burgers : comment reconnaître le gras là où il se cache vraiment

Un Burger King Whooper avec du fromage est moins calorique qu'une salade César accompagnée de morceaux de poulet grillé. Il faut compter 710 calories pour le sandwich américain contre 800 pour la salade mexicaine. Pour mieux repérer les faux alliés minceur, suivez le guide !

Arnaud Cocaul

Arnaud Cocaul

Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéSIl a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.

Voir la bio »

Atlantico : Certaines salades sont plus caloriques que certains burgers. En effet, les salades que nous consommons en restaurant sont très souvent copieuses et richement agrémentées de morceaux de viande, bacon, saumon, ou encore fromage, et surtout de sauce. Alors comment débusquer le gras caché ?

Arnaud Cocaul : Il faut plutôt privilégier des salades basiques type "chef", niçoise, au saumon. Il faut faire attention aux sauces évidemment et faire attention au fromage en évitant d'en reprendre au dessert s'il y en a dans la salade. Le  gras ne câle pas durablement, il est peu satiétant, privilégiez les crudités, les légumes , les fruits dans votre salade et toujours des protéines (végétales et/ou animales).

Il est nécessaire également de faire des assiettes proportionnées à vos besoins, on pense à tort puisque c'est une salade, on peut manger à volonté. On trouve des calories partout, soyez bien "portionné" dans vos repas et  n'aspergez pas de vinaigrette votre salade. La salade peut être très riche si vous abusez du fromage, des fruits secs, du bacon, de la sauce. Mais elle peut être un allié minceur et un coupe-faim efficace.

Le burger basique peut être bien équilibré en apportant 450 kcal mais le pain apporte déjà la moitié des calories ! Restez donc sur le burger basique.

Quels autres plats apparemment lights, où on ne trouve pas de riches accompagnements, sont en fait bourrés de gras ?

Il faut faire attention aux quiches industrielles qui dépassent les 600 calories par portion individuelle et sont pauvres en micronutriments mais riches en graisses. De même, faire attention aux brochettes des restos asiatiques où on trouve du fromage et qui sont très grasses (brochettes thon mais saumon également) mais un yakitori moyen ne fait que 25 calories !

Faites attention également aux barbecues où on cuit des viandes grasses et de la charcuterie comme les merguez et autres chipolatas. Evitez les chips light qui n'ont aucun intérêt ainsi que le chocolat light qui n'en ont pas non plus.

Quels repas souffrent en revanche d'une mauvaise réputation injustifiée ?

Les sandwichs qui peuvent être très bien équilibrés selon le type de pain et d'accompagnement, on évite le pain de mie bourré de sucres. Le couscous peut être parfaitement équilibré mais explosera en calories si vous y mettez de la viande de mouton ou d'agneau et le bombardez d'huile d'olive sous prétexte que c'est bon pour la santé. N'ayez pas la main lourde et prenez plutôt de la volaille, du poisson ou de la viande maigre type boeuf, veau. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !