Déficit à 3%, un objectif qui risque de plomber la croissance. ... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Déficit à 3%, un objectif qui  risque de plomber la croissance. ... et les 9 autres infos éco du jour
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Déficit à 3%, un objectif qui risque de plomber la croissance. ... et les 9 autres infos éco du jour

1. Déficit à 3%, un objectif qui  risque de plomber la croissance. Selon l’Office français des conjonctures économiques, la légère reprise de la croissance en 2014 sera rognée par une marche forcée vers le respect des 3% de déficits publics. Les entreprises, pour tout regain de croissance, vont préférer rétablir leurs marges et investir dans un accroissement de productivité plutôt que d’employer. Et l’OFCE de noter que donc aucune inversion de la courbe du chômage n’est à attendre cette année. Un sursaut qu’il faut prévoir seulement pour 2015, et de façon très limité.

2. Les patrons convoqués et sommés par Arnaud Montebourg de justifier leurs salaires. La hausse des salaires des banquiers n'est pas du goût du nouveau ministre de l'Economie. Il les convoque, pour ces rémunérations qu'il juge "absolument indécentes". Et de viser certains noms :  "Le PDG du Crédit Agricole a eu une augmentation de 38 %, Natixis + 14 %, BPCE + 29 %". 

3. Renault : 240 millions d’euros supplémentaires investis au Brésil.La direction du groupe automobile a annoncé hier de nouveaux investissements de 240 millions d’euros, dont 78 millions pour financer un nouveau centre logistique destiné au réseau de concessions au Brésil et sur les marchés voisins.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
 

4. Laguiole lance un appel à l’aide aux maires de France. Le village aveyronnais de Laguiole, dépossédé de l'usage commercial de son nom a été condamné à verser 100.000 euros à son adversaire. Vincent Alazard, maire DVD de Laguiole et conseiller général a appelé jeudi toutes les communes françaises à la rescousse, en se disant victime d'une catastrophe "surnaturelle".  

5. General Motors : La Chine booste les ventes au premier trimestre. Le constructeur automobile basé à Détroit a annoncé une hausse de 2% des ventes sur les trois premiers mois de l’année. Notamment grâce aux ventes chinoises qui ont représenté 40% des véhicules vendus, limitant la baisse des livraisons aux États-Unis.  

6. Ford lance sa marque de luxe Lincoln pour le marché chinois. En peine sur le marché asiatique, Ford espère que le lancement lui permettra de rattraper son retard sur Volkswagen et General Motors. La marque de luxe comprendra deux modèles disponibles à l’automne : la MKZ (berline) et la MKC (utilitaire compact).

7. Etam améliore de 72,4% son bénéfice net. Le groupe français de distribution textile annonce une forte hausse de son bénéfice net en 2013, à 21,2 millions d'euros, contre 12,3 millions l'an dernier.

8. Total découvre un second gisement de pétrole en Côte d’Ivoire en un an. Le groupe pétrolier français Total a annoncé qu’un forage à 4.655 mètres de profondeur au large des cotes ivoiriennes était un "résultat très prometteur".

9. Accord commercial : États-Unis et Japon ne parviennent pas à s’entendre. Les négociations américano-japonaises sur un accord commercial bilatéral, pierre angulaire de l'ambitieux Partenariat trans-pacifique (TPP), sont pour le moment dans l'impasse, selon le ministre japonais de l'Economie, rapporte le Figaro. Jeudi prochain, Barack Obama et son homologue japonais Shinzo Abe se rencontreront à Tokyo.

10. Le "Twitter chinois" Weibo réussit son entrée au Nasdaq. Le réseau social leader en Chine est parvenu à rassurer les marchés financiers de la seconde bourse américaine derrière le NYSE. Weibo a clôturé à 20,24 dollars, soit un bond de 19,1 % comparé au prix d’introduction des actions, valorisé dorénavant à 4 milliards de dollars (contre 24 pour Twitter).

 

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !