Courses de Noël : les applis pour vous aider, les pièges à éviter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Courses de Noël : les applis pour vous aider, les pièges à éviter
©

Père Noël 2.0

Courses de Noël : les applis pour vous aider, les pièges à éviter

Le succès des applications et des sites d'achat en ligne n'est plus à démontrer, en particulier pendant les périodes de fêtes. Parmi eux, plus d'un tiers a l’intention d’acheter des cadeaux sur des sites étrangers. S'ils s'évitent ainsi la cohue et les files aux caisses dans les magasins, il serait avisé de suivre quelques conseils.

Jean-Philippe  Briguet

Jean-Philippe Briguet

Jean-Philippe Briguet est directeur général d'Atsukè, une agence spécialisée dans la conception de solutions dans le m-commerce.

Voir la bio »

4 applications utiles pour les fêtes de Noël, sélectionnées par Jean-Philippe Briguet

Evernote

Un classique ! Pour gérer votre liste de courses et ne plus oublier de cadeaux, vous pouvez toujours compter sur Evernote.

Vous l'utilisez déjà peut-être pour prendre des notes au travail, sachez que vous pouvez aussi l'utiliser pour vos gérer vos listes personnelles. Elle vous permettra également d'enregistrer des critiques, de prendre en photo des idées cadeaux et de créer des rappels pour ne rien oublier.

Toutes ces notes seront enregistrées dans le fameux "cloud", et pourront ainsi être synchronisées et accessibles depuis tous vos terminaux numériques : pc portable, tablette et même montre connectée si vous êtes déjà équipé.

Fifty Gifts

Si l'inspiration vous manque, alors découvrez une sélection mensuelle de 50 idées cadeaux pour toute la famille. Dernière application de MY LITTLE PARIS, elle vous promet "des cadeaux pour le mec qui a tout, la soeur qui n’est jamais contente ou la belle mère à impressionner : des gourmandises, de la culture, de la déco, des accessoires, de la mode, des objets vraiment utiles et des cadeaux personnalisables…"

Une approche simplissime de la curation e-commerce, mais très efficace.

Geek

Pour faire plaisir à vos geeks préférés, cette application vous permettra de commander au meilleur prix les gadgets les plus improbables : drone télécommandé, micro caméra, alcootest électronique, projecteur pour plafond, bracelet de survie…

Une bonne illustration de la tendance de production en série limitée made in china.

Attention cependant aux délais de livraison !.

Shpock

Le lendemain de Noël, si certains de vos cadeaux ne vous plaisent pas tant que ça, vous pourrez toujours les mettre en vente sur cette application spécialisée dans la seconde main de proximité.

Une nouvelle approche du social commerce local. Si vous aimez faire des cadeaux vintages vous pourrez aussi vous en servir avant Noël !

Et si vous n'êtes pas encore utilisateur de smartphone, il y a 80% de chance que votre prochain mobile en soit un !  Il sera alors temps de découvrir ces applications qui promettent encore de belles évolutions en 2016.

Et pour éviter les problèmes... 8 conseils de Blacklistic

1. Ne pas hésiter à appeler le vendeur pour s'assurer qu'il possède le produit en stock

Pour des raisons financières, de plus en plus de sites marchands pratiquent le «drop shipping», c’est à dire la vente sans stock. De plus en plus de retards et litiges sont dus aux décalages entre le stock affiché et le stock réel.

2. Eviter les sites étrangers quand il ne reste plus beaucoup de temps avant le jour J.

Les critères tels que la distance, les législations, les normes ou encore les formalités douanières peuvent être sources de retards et de litiges. Il est donc préférable de choisir un commerçant situé sur le sol français en vérifiant la cohérence entre le siège social, le numéro de siret, l’indicatif téléphonique, le pays de recours en cas de litige précisé dans les CGV. Il ne faut pas hésiter à appeler le numéro de service client indiqué pour un premier contact.

3. Se méfier des droits de douane et des frais d’importation

Dans le cas d’un achat chez un commerçant situé en dehors de la communauté Européenne, il faut se méfier des prix trop attractifs. Il faut en effet penser à ajouter au prix de l’article les droits de douane ainsi que les frais d’importation à payer lors de la livraison.

4. Vérifier par soi-même la réputation du vendeur

Les labels de confiance affichés sur le site du commerçant ne sont pas toujours suffisants. Il faut donc :

  • tester soi-même la réputation du vendeur sur la toile via les moteurs de recherche
  • contrôler les avis sur le vendeur (vérifier l’authenticité des avis et le profil des auteurs, préférer les avis et réclamations authentifiés par des numéros de commandes, observer la manière dont les vendeurs résolvent les problèmes et répondent aux réclamations)
  • observer l’ancienneté des sites marchands, leur origine et vérifier que les commerçants sont toujours en activité en croisant des informations sur les promotions affichées, les newsletters diffusées, les publications sur les réseaux sociaux... En cas de doute, il est possible de vérifier la solvabilité de l’entreprise sur des sites comme infogreffe.fr ou societe.com. Pour accéder au classement des meilleurs services clients français et vérifier les avis : http://www.blacklistic.fr/

5. Faire attention à son mode de paiement

Un débit de la carte de paiement à l’expédition plutôt qu’à la commande est préférable. Il faut aussi vérifier sur le site que les informations bancaires sont bien transmises de façon cryptée (URL de la page commençant par « https » avec le "s" et symbole d'un cadenas en bas de page). Le code confidentiel à 4 chiffres ne doit jamais être donné, il ne sert qu'aux paiements en magasins.

6. Être vigilent au moment de la livraison

A l’arrivée du transporteur, le produit commandé doit être remis en main propre. Il faut, à ce moment-là, pendant que le livreur est sur place, vérifier que le colis ne présente aucun problème. Il faut tout d’abord vérifier l'état de l'emballage : si celui-ci semble abimé ou semble avoir été ouvert, il faut refuser le colis. Il est également possible d’accepter la livraison en émettant des réserves sur le bon de livraison (exemple: "sous réserve d'un bon fonctionnement").

7. Se renseigner sur les conditions de retour

Avant l’achat, il faut bien lire les conditions de retour et de remboursement et ne pas hésiter à les faire confirmer via mail par le vendeur. Un retour de marchandise vers un pays étranger peut générer des frais de transports supplémentaires à la charge de l’acheteur.

8. Ne pas hésiter à communiquer avec le service client

La plupart des sites proposent un système de chat en ligne ou un numéro de service client dédié. En cas de doute ou d’un besoin de conseils, il ne faut pas hésiter à les solliciter pour vérifier leur réactivité et leur pertinence. A l’ère du tout numérique, la qualité d’un service client se mesure avant tout par la qualité de sa communication

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !