Conflit : les réunions de familles servent-elles encore à quelque chose ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Conflit : les réunions de familles servent-elles encore à quelque chose ?
©DR

Bonnes feuilles

Conflit : les réunions de familles servent-elles encore à quelque chose ?

Sura Hart et Victoria Kindle Hodson donnent aux parents les 7 clés d'une relation riche et positive avec leurs enfants. Extrait de "Parents respecteux, enfants respectueux", publié aux éditions La Découverte (2/2).

Sura  Hart

Sura Hart

Sura Hart conçoit et anime des formations pour étudiants, parents, enseignants et administrateurs d’écoles dans le monde entier. Elle travaille avec des jeunes à risque, pour lesquels elle élabore des programmes sur le leadership, l’efficacité dans la communication, ou encore la sexualité en toute sécurité. Elle est formatrice certifiée en Communication NonViolente.

Voir la bio »
Victoria  Kindle Hodson

Victoria Kindle Hodson

Victoria Kindle Hodson, pédagogue et psychologue, est spécialisée dans le développement de l’enfant. Elle accueille des parents en consultation et organise des ateliers à leur intention depuis plus de vingt-cinq ans ; elle anime également des séminaires en communication pour des enseignants et administrateurs d’écoles publiques et privées, pour des enseignants en éducation spécialisée et pour des thérapeutes.

Voir la bio »

Si vous voulez améliorer la communication au sein de votre famille, vous avez besoin d’un espace dans lequel ses membres mettent régulièrement leurs compétences en pratique. En même temps que l’amélioration des interactions quotidiennes entre vous et vos enfants nourrit votre relation avec chacun d’eux individuellement, la tenue de réunions familiales répond aux besoins d’harmonisation pour toute la famille.

Tenez des réunions familiales

Les réunions familiales sont des moments privilégiés pour programmer des événements familiaux, partager des préoccupations, identifier des sentiments et des besoins, trouver des moyens de satisfaire les besoins, célébrer des victoires personnelles, fixer des objectifs familiaux et individuels, ou encore élaborer des solutions aux problèmes.

Veillez à convenir d’une organisation des réunions qui assure la sécurité et la confiance de tous. Chaque membre de la famille peut expliquer de quoi il a besoin pour se sentir en sécurité lors des réunions. Gardez la liste des souhaits de chacun à portée de main et lisez-la au début de chaque réunion. Des parents et des enfants ont partagé avec nous certaines stratégies visant à répondre à des besoins de sécurité, par exemple : on a le droit de participer uniquement en écoutant ; aucun conseil ni suggestion ne sont donnés sans demander d’abord à l’autre personne si elle veut les entendre ; les participants s’engagent à ne pas insulter, menacer, critiquer, blâmer ou crier. (Pour voir Les sept clés de la coopération comment organiser des réunions familiales, cocréer des conventions et savourer les activités en famille, voir partie III, thème : Les réunions familiales.)

RÉSUMÉ

Outre la sécurité physique, les enfants ont besoin de sécurité émotionnelle pour avoir confiance dans le fait que le monde est un endroit accueillant. Les actions et réactions des parents contribuent énormément à ce qu’un enfant se sente en sécurité ou non sur le plan émotionnel. Quand les parents apprennent à voir les choses du point de vue d’un enfant, à renforcer le lien parent-enfant chaque fois que possible et à créer un espace permettant de nourrir la famille dans son ensemble, les enfants se sentent détendus et libres pour explorer et apprécier le monde qui les entoure.

Pratique quotidienne

Observez vos actions et réactions. Posez-vous cette question : « En disant ou faisant cela, est-ce que je contribue à créer de la confiance et de la sécurité émotionnelle ? »

Observez combien de temps vous passez à parler et à écouter. Prenez le temps d’écouter.

Dans les interactions avec votre enfant, posez-vous cette question : « Est-ce bien la connexion que je recherche ? Ou autre chose ? »

Pratiquez l’écoute du oui derrière le non. D’abord, observez quand votre enfant dit non. Observez vos réactions automatiques. Recherchez le besoin auquel l’enfant dit oui à ce moment-là.

Extrait de "Parents respecteux, enfants respectueux", de Sura Hart et Victoria Kindle Hodson, publié aux éditions La Découverte, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !