Cinq conseils pour éviter la déprime de rentrée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Prendre de bonnes résolutions aide à mettre en place à la rentrée.
Prendre de bonnes résolutions aide à mettre en place à la rentrée.
©Reuters

Be Happy

Cinq conseils pour éviter la déprime de rentrée

Préparer son retour professionnel, prendre de bonnes résolutions ou encore ne pas passer son temps à regarder ses photos de vacances : autant de choses à faire pour ne pas être démoralisé le jour J.

Dominique Servant

Dominique Servant

Dominique Servant est psychiatre au CHU de Lille, spécialiste du stress. Auteur de plusieurs guides pratiques : Soigner le stress et l’anxiété par soi même, Relaxation et méditation. Trouver son équilibre émotionnel et Ne plus craquer au travail (Eds Odile Jacob). Il est le fondateur du site soigner-le-stress.fr.

Voir la bio »

Septembre marque la fin des vacances et la reprise du travail pour une majorité de personnes. Après plusieurs semaines de farniente à la plage, Dominique Servant, psychiatre, nous donne 5 astuces pour ne pas déprimer de retour au bureau.

1) Préparer  son retour professionnel

Il y a ceux qui ne décrochent  jamais et cela les rassure. Ils ont à la fois l’impression d’avoir passé d’excellentes vacances et d’être en pleine forme pour la rentrée. Pour d’autres, c’est exactement l’inverse, ils n’ont pas pu décrocher et se sentent stressés comme le soir, quand ils ont quitté le boulot au début des vacances. Entre les deux, il y a ceux qui se préparent un peu à l’avance car ils n’aiment pas être débordés le jour de la rentrée. Pour cela, ils ont régulièrement consulté leur boite mail et ont déjà ‘épongé’ les messages les plus urgents mais avec une certaine distance car ils sont tout de même en vacances. Mais certains vous diront que décrocher complètement durant les congés en oubliant tout est la meilleure façon de préparer une bonne rentrée.

2 ) Profitez des activités plaisantes toute l'année

C’est indéniable que l’été et la période des congés ont un effet antidépresseur, les gens se sentent mieux, le moral est généralement au beau fixe. Est-ce le soleil, la lumière, le fait qu’on ait moins de stress et qu’on vive des activités plaisantes ? C’est peut être sur ce dernier point qu’il faut trouver des remèdes puisqu’il va être plus difficile d’agir sur les autres, à moins de repartir tout de suite. Stimulez des activités plaisantes de saison : il y a celles de l’été mais aussi celles de la rentrée. Pensez aux ballades en forêt, aux journées du patrimoine, à revoir vos amis et connaissances et à faire de nouvelles rencontres. Chaque petit moment agréable viendra équilibrer notre balance émotionnelle. Car les émotions négatives des stress de la rentrée  ne manqueront pas. 

3 ) Garder quelques (bonnes)  habitudes de vacances 

Si vous êtes sorti(e) tous les soirs et que vous aimez vous éclater et prendre beaucoup de plaisir en vacances, il faut vous y résoudre : la fête est finie jusqu’aux prochaines vacances. Mais comme vous êtes d’une bonne nature vous allez vite retrouver en septembre, une soirée, un dîner entre amis ou vous allez replonger sans problème.

Si vous avez pris soin de vous en pratiquant une activité sportive, que vous aviez une alimentation saine, un bon sommeil, que vous dire de plus : continuez !  Les vacances sont souvent un moment de découverte dans le rapport avec notre corps, les échanges avec les autres, les relations amoureuses. Nous sommes plus libres et souvent plus heureux, alors gardons un peu de ces habitudes. 

4) Prendre de bonnes résolutions à mettre en place à la rentrée 

Je recommande de ne pas vouloir tout changer dès le premier jour car il faut d’abord se remettre en route comme on peut, mais après on peut profiter des bienfaits des vacances pour mettre en place de bonnes résolutions anti stress :

- apprendre à observer et prendre du recul sur ce que l’on vit plutôt que de s’engager automatiquement dans les stress du quotidien
- arrêter de s’inquiéter en permanence sur les choses à venir, ruminer sans cesse est inutile et empêche d’agir
- se connecter avec ce que l’on est en train de vivre au présent plutôt que de tout le temps se projeter dans le futur ou au contraire revenir sur des choses passées
- se sentir en phase avec son corps et ses sensations physiques. C’est le meilleur baromètre de notre moral, agissons sur lui
-  apprendre à se détendre et se relâcher pour éviter les tensions inutiles et être plus serein, la pratique de la relaxation et de méditation est vraiment accessible à tous en y consacrant 10 minutes par jour.

5) Ne pas trop penser à ses prochaines vacances 

Comme pour tout plaisir, les congés ne durent pas et  il ne faut pas être trop dépendant, car on est malheureux si on ne pense qu’aux vacances.

Si on est raisonnable, on va se dire "c’est fini" et attendre sagement l’année prochaine. Si on a de la chance, on sait que l’on aura des vacances dans quelques mois, donc on va patienter plus facilement. Et sinon, on peut repenser aux bon moments passés pour être serein jusqu’à ce que cela s’épuise. Peut-être à ce moment-là pourra-t-on repenser aux prochaines vacances.  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !