Cécile Duflot est fille de cheminot ! Moi pas : booouuuhhh… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Cécile Duflot est fille de cheminot ! Moi pas : booouuuhhh…
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Révélation

Cécile Duflot est fille de cheminot ! Moi pas : booouuuhhh…

L'ancienne ministre du Logement vient de lever le voile sur un épisode douloureux de son enfance. Nous sommes de tout cœur avec elle.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Cécile Duflot soutient la grève des cheminots. Il n'y a rien d'anormal à cela. Elle le fait avec des accents propres à faire pleurer dans les chaumières. En évoquant un moment pénible qui a dû la traumatiser pour la vie. 

Dans un tweet, elle commence par annoncer qu'elle est "fille de cheminot". Ce qui est bien. Et en tout cas de bien meilleure lignée que Macron qui, lui, n'est que petit fils de cheminot. "C'était un soir de Noël", raconte-t-elle. Elle et sa sœur avaient enfilé un costume pour préparer un spectacle. Soudain le téléphone a sonné avec un bruit que nous nous autorisons à qualifier de strident et angoissant. Le père a décroché. "Et il est parti". Vers quel Golgotha ? Vers quel funeste destin ? Vers quelle destination avec la mort au bout du chemin ?

"Il était d'astreinte", indique Cécile Duflot, la voix certainement nouée par l'émotion. L'astreinte c'est – n'est-ce pas ? – une contrainte abominable, à peu près l'équivalent du Service du Travail Obligatoire (STO) sous Vichy. Et miracle, le lendemain, son père est revenu. Non, il n'avait pas été réquisitionné pour travailler sur les voies de chemin de fer du Reich.

Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir un père cheminot. Le mien ne l'était pas. Ce qui me prive d'avoir en commun avec Cécile Duflot des souvenirs aussi poignants. Pour autant, je ne veux pas être confondu avec les fils et filles des PDG de la SNCF. Eux, les soirs de Noël, leurs papas étaient présents. Et ils leur servaient des louches de caviar, des huitres et du homard. Honte à eux ! Il y a un cliché assez connu qui parle de basse démagogie. Cécile Duflot est toute entière dans ce cliché. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !