Carlos Tavarès - PSA : "Nous allons progressivement vendre Peugeot au même prix que la concurrence allemande" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Carlos Tavarès - PSA : "Nous allons progressivement vendre Peugeot au même prix que la concurrence allemande"
©

Zapping Éco

Carlos Tavarès - PSA : "Nous allons progressivement vendre Peugeot au même prix que la concurrence allemande"

Le Replay

Carlos Tavares était l’invité de France Info. Le PDG de PSA était interrogé sur la vente de l’activité scooter à l’indien Mahindra et sur le redressement de l’activité de Peugeot dans l'hexagone. Ce dernier répondait aux interrogations concernant l’emploi en France : "notre objectif pour la France et les Français, c’est de faire en sorte que PSA ne soit pas un problème pour la société, donc faire en sorte que PSA se redresse. C’est le meilleur service que l’on peut rendre à nos collaborateurs et aux Français." Pour Carlos Tavares, PSA est, et restera, une marque française. "PSA contribue grandement à la production industrielle de notre pays, nous produisons en France un million de véhicule chaque année avec une exportation net de 300.000 véhicules, on le voit PSA est un moteur de l’industrie française."
Enfin, le PDG prévient : Peugeot relèvera progressivement ses tarifs. "La marque Peugeot est pour l’instant vendue en-dessous du prix de nos concurrents. Ceci n’est plus justifié car la qualité et la performance de nos produits sont, à minima, équivalent à ceux des Allemands. Nous avons comme objectif de communiquer progressivement la valeur de notre marque et de nos produis à nos consommateurs pour vendre au même prix que la concurrence allemande."

Écoutez Carlos Tavarès en cliquant ici

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]


Qui à dit ?

"10kg de poids économisés, c’est 1 gramme de CO² en moins par kilomètre"

Réponse :  Yann Delabrière, PDG de l’équipementier Faurecia, sur BFM Business. "Nous proposons aujourd’hui 100 kg d’économies de poids, c’est-à-dire 10 grammes de CO² en moins à court terme et probablement le double demain."


Les Tweets :

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !