Carla Bruni-Sarkozy a passé une échographie mardi matin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Carla-Bruni enceinte ? La rumeur se fait de plus en plus vive
Carla-Bruni enceinte ? La rumeur se fait de plus en plus vive
©

Layette rose ou bleue ?

Carla Bruni-Sarkozy a passé une échographie mardi matin

La rumeur se confirme chaque jour un peu plus : l'épouse du président de la République a été vue ce matin dans un des centres d'imagerie médicale les plus réputés de la capitale... au service obstétrique.

Est-ce déjà l'échographie des trois mois ? Carla Bruni-Sarkozy, l'épouse du président de la République, a en tout cas été vue mardi matin à Paris, boulevard Saint Germain, dans l'un des centres d'échographie et d'imagerie médicale les plus réputés de la capitale.

Afin d'éviter de croiser d'autres patientes, ou plutôt d'autres... parturientes, la chanteuse consultait aux aurores, à huit heures. Carla Bruni-Sarkozy avait annoncé récemment avoir reporté l'enregistrement de son prochain album à 2012, officiellement pour ne pas interférer sur le travail de son mari. N'était-ce pas plutôt en prévision d'un heureux évènement ?

L'échographie des trois mois, (en fait après 9 à 11 semaines d'aménorrhée) la première obligatoire,  est en tout cas la plus importante d'une grossesse. Cet examen permet au médecin de dater précisément le début et le terme, et de localiser le foetus dans le ventre de la mère pour prévenir les éventuelles complications.

Cette échographie est souvent assez stressante pour les mamans, car l'obstétricien prend de nombreuses mesures, afin de s'assurer que tout va bien, comme par exemple la mesure de la clarté nucale qui permet d'évaluer le risque de malformations, dont la prévalence augmente en fonction de l'âge de la mère.

L'échographie des trois mois permet aussi, quand l'enfant est bien placé, de déterminer éventuellement le sexe de l'enfant...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !