Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Israël don Palestine Agence Française pour le Développement ONG
Israël don Palestine Agence Française pour le Développement ONG
©Thomas COEX / AFP

Nous sommes très généreux

Boycottez Israël, ça peut rapporter gros : la France a versé dix millions de dollars à une ONG palestinienne qui en fait la promotion

La somme est coquette. Mais quand on aime, on ne compte pas.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Cet argent a été offert à l’ONG par l’Agence Française pour le Développement (AFD), un organisme d’Etat qui aide à financer des projets économiques et culturels. Théoriquement, quand l’AFD fut fondée, par Arnaud Montebourg je crois, elle avait défini comme champ d’activité le territoire français. On ne savait pas que la Palestine faisait partie de la France…

La charte de cette ONG nécessiteuse est très claire. Elle postule qu’il faut boycotter toute coopération politique, économique et culturelle avec l’occupant israélien. L’occupant – puisque occupant il y a – n’est quand même pas trop méchant. L’ONG en question peut recevoir dix millions de dollars sortis des caisses de l’Etat français et poursuivre sans encombre ses activités et son boycott.

L’occupant fait mieux ou pire. C’est lui qui fournit armes et munitions à la police de Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne. Ce dernier ne se prive pas pour autant de dénoncer les sionistes. Les Israéliens ne prêtent guère d’attention à ses propos. Ils savent que nous sommes en Orient où les mots fondent aussi vite qu’un loukoum dans une bouche gourmande.

Mais les dix millions de dollars les font râler. Il est vrai que cela fait plus de 2.000 ans que les Juifs gémissent et se lamentent. Ayant eu écho de leurs plaintes, la porte-parole de l’AFD a indiqué sèchement que le don était  « parfaitement conforme à la loi française ».

Ce qui est totalement faux. Le boycott anti-israélien est sanctionné pénalement par nos tribunaux. Sans doute que la loi française quand elle traverse la Méditerranée, bercée par ses vagues émollientes, devient-elle plus tendre. Il y a, on le voit, toujours des problèmes avec Israël. Le principal étant que ce pays est habité par des Juifs. Comment remédier à cet état des choses déplorable ?

Ce peuple sournois et retors est parvenu, par on ne sait quels maléfices, à vacciner un million de personnes en deux semaines. Voilà qui est étrange, douteux et inquiétant. Vu l’état de la vaccination en France, on ne résiste pas à la tentation d’y voir une pernicieuse manœuvre visant à déstabiliser Emmanuel Macron.

J’ai été tenté pendant quelques instants de faire un don à l’ONG palestinienne. C’est en effet déductible des impôts. Puis je me suis ravisé car les dix millions de dollars de l’AFD, c’était aussi avec mes impôts. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !