Bouygues Telecom pourrait supprimer près de 2000 emplois... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Bouygues Telecom pourrait supprimer près de 2000 emplois.
Bouygues Telecom pourrait supprimer près de 2000 emplois.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Bouygues Telecom pourrait supprimer près de 2000 emplois... et les 9 autres infos éco du jour

1. Bouygues Telecom pourrait supprimer près de 2000 emplois.  L’opérateur télécom pourrait, selon Le Figaro, réduire ses effectifs de plus de 20%. Il s’agirait d’une première conséquence du rachat de SFR par Numericable. Chez Bouygues, les syndicats pensent que jusqu'à 2.000 des 9.000 emplois du groupe sont menacés, mais qu’aucune annonce ne sera faite avant les élections européennes du 25 mai, précise le quotidien.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
 

 

2. Selon Manuel Valls, 650.000 ménages seront exonérés de l'impôt sur le revenu. Invité de TF1, le Premier ministre a indiqué qu’une revalorisation du barème de l’IR permettra D’exonérer « à peu près 650.000 ménages qui sont rentrés de nouveau dans l'impôt et qui doivent en sortir. Cette mesure doit concerner ceux qui gagnent, pour un célibataire, autour de 15.000 euros par an", précise Manuel Valls.

3. Pierre Gattaz veut des hausses de salaires modérées. Dans une interview au JDD, le patron du Medef explique qu’il faut « se caler par rapport à l’inflation, juste un peu au-dessus. Les prix progressent de moins de 1% sur douze mois. Il ne faudrait donc pas trop s’éloigner de 1% ».

4. Le gouvernement attend Siemens pour rendre ses conclusions dans le dossier Alstom. Lors de son weekend allemand, François Hollande a indiqué qu’il attendait une éventuelle offre de Siemens sur Alstom pour se prononcer sur la meilleure solution pour l'avenir du groupe français. Angela Merkel a, de son côté, déclaré qu'elle n'interviendrait pas dans ce dossier.

5. Le directeur général des finances publiques, Bruno Bézard, devient directeur général du Trésor. Il remplace ainsi Ramon Fernandez Cette nomination, proposée par le ministre des Finances Michel Sapin et celui de l'Economie Arnaud Montebourg, doit encore être validée par l’Élysée.

6. Amazon met la pression sur Hachette. Aux États-Unis, le distributeur online est en cours de renégociation d’un contrat avec l'éditeur français. Pour parvenir à ses fins, Amazon n’hésite pas à mettre les moyens. Selon le New-York Times, le groupe américain procéderait à des retards de livraison des livres Hachette et maintiendrait les stocks à des niveaux minimums.

7. Londres, ville de milliardaires. Selon une étude réalisée pour The Sunday Times, Londres est la ville qui abrite le plus de milliardaires au monde : 72 fortunes y trouvent refuge. La capitale anglaise est suivie par Moscou (48), New-York (43) et San Francisco (42).

8. Motorola pourrait présenter son nouveau smartphone mardi. Selon plusieurs sources de presse, la firme américaine pourrait présenter le Moto E, son nouveau smartphone, lors d’une conférence ce mardi.

9. France 2 va modifier son 20 heures à la rentrée. Invité du Figaro, Thierry Thuilier, le directeur général délégué à l'information de France Télévision annonce un nouveau JT pour septembre. « Il faut de nouveau innover en proposant dans la dernière partie du journal des sujets plus magazine qui intéressent davantage les Français, avec plus de décryptages».

10. Concours Lépine : Un automate à pain primé. Cuire et vendre du pain 24 heures sur 24, voilà l’idée de  Jean-Louis et Jean-Claude Hecht, deux frères, qui ont développé et breveté leur idée. Grâce à un écran tactile, vous retirez votre pain, comme vous iriez retirer de l’argent. Une vingtaine de machines sont déjà installées dans l'est de la France et 4 en Russie.

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !