BNP-Paribas, une amende à 8,9 milliards... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
BNP-Paribas, une amende à 8,9 milliards... et les 9 autres infos éco du jour
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

BNP-Paribas, une amende à 8,9 milliards... et les 9 autres infos éco du jour

1. BNP-Paribas, une amende à 8,9 milliards. Le groupe bancaire français a accepté hier de s’acquitter de l’amende record de 8,9 milliards de dollars réclamée par les autorités américaines. La première banque française met fin au contentieux qui pesait sur son cours de bourse depuis des mois, accusée par le gouvernement américain de non-respect d’embargo avec l’Iran et d’autres pays en froid avec les USA. Si l’épisode est clôt pour la BNP, elle ne l’est pas pour le secteur bancaire française présent outre-Atlantique : la Société Générale et le Crédit Agricole pourrait subir le même sort, ayant eux-aussi réalisé des opérations en dollars avec des pays sous boycott économique du gouvernement fédéral américain.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]



2. L’Italien Andrea Bonomi candidat au rachat du Club Med. Le premier actionnaire du groupe a fait savoir son intention de racheter le Club Méditerranée par une contre-offre opposée à celle du fonds Ardian et le conglomérat chinois Fosun International. Il propose d’acquérir le Club Med au prix de 21 euros par action et 22,41 euros par Oceane 2015.

3. Les ventes immobilières en recul de 2,8%. C’est le résultat du premier semestre 2014 selon une étude de Century 21. En cause, la forte chute des transactions des appartements : -6,8%. Pour  les professionnels, l’entrée en vigueur de la loi ALUR, qui oblige la fourniture d'un nombre substantiel de documents, aurait freiné les investisseurs.

4. L’Argentine au bord du défaut de paiement. C’est le 30 juillet que le pays sera officiellement en défaut de paiement si elle ne parvient pas à trouver une solution. Depuis la crise économique de 2001, l’Argentine est en proie à deux fonds spéculatifs Elliott et Aurelius, à qui la justice américaine lui ordonne de verser 1,3 milliard de dollars.

5. S.T. Dupont : amélioration des bénéfices  mais prévisions pessimistes. Le fabricant indépendant français de stylos et briquets de luxe a annoncé hier une stagnation des ventes et s’annonce "pessimiste" pour les 6 prochains mois. Au total pour l’exercice 2013-2014, le groupe affiche des revenus à 79,6 millions d’euros et une multiplication par deux de la trésorerie sur un an (de 2,1 à 4,7 millions).

6. JCDecaux monte à 85 % du capital de MCDecaux. Le groupe spécialisé dans la publicité urbaine élève sa participation de 65 à 85% dans MCDecaux, la coentreprise japonaise contrôlé avec Mitsubishi Corporation.

7. Japon : la production industrielle repart à la hausse. Après un recul de 2,8 % en Avril, dû à la hausse des taxes voulu par le Premier ministre Abe, l’industrie japonaise repart à la hausse (+0,5% en mai tirée par le secteur automobile, des composants électroniques, et d’équipements industriels.

8. 77.500 étudiants non-boursiers toucheront 1000 euros à la rentrée. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Éducation nationale Benoît Hamon.  Les étudiants, « situés à l’échelon zéro » étaient jusque-là exonérés des frais d’inscription à l’université « mais ne percevaient pas d’argent de l’État » indique le ministre.

9. La FNAC ouvre à Paris une boutique dédiés aux objets connectés. L’enseigne s’est offerte 125 m² sur les Champs-Élysées pour présenter et vendre smartwatch, lunettes ou même des drones. « Cette nouvelle ouverture répond pleinement à la stratégie développée par l’enseigne depuis trois ans, notamment en termes de renouvellement de son offre produits », précise l’enseigne dans un communiqué. Le magasin est réparti en 5 zones : Santé et bien-être – montres connectées, sports connectés – maison et loisirs.

10. Mondial 2014 : 40 Millions d’euros de recettes pub pour TF1. Selon Stratégie qui cite des données de Kantar Media, TF1 profite de la liesse qui entoure le parcours des Bleus à la Coupe du monde FIFA de football 2014 et a dégagé 40 millions bruts de recettes publicitaires. Apple prend la tête des diffuseurs avec 1,5 million d'euros investi, suivi par le PMU (1,4 million d'euros) et enfin Beiersdorf (1,3 million d'euros), groupe qui détient notamment de la marque Nivea.      

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !