Beyoncé surprend ses fans en sortant un nouvel album et se dévoile dans 17 clips plutôt sexy | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Beyoncé dans l'un des clips de son nouvel album
Beyoncé dans l'un des clips de son nouvel album
©Capture d'écran

Douceur avant les fêtes

Beyoncé surprend ses fans en sortant un nouvel album et se dévoile dans 17 clips plutôt sexy

“Beyoncé, part 1” est son cinquième album studio. La star n'en avait pas enregistré depuis 2011.

Comment faire une belle surprise aux fans ? En sortant un nouvel album. Evidemment. Beyoncé a en effet posté un nouvel opus sur itunes dans la nuit de jeudi à vendredi, juste avant minuit. La chanteuse de RnB était restée discrète depuis 2011. Ce nouvel album qui se nomme “Beyoncé, part 1” pourrait avoir un petit "frère" dans quelques mois selon les spécialistes. Composé de 14 titres, il a été réalisé avec les participations de Jay-Z, Franck Ocean, le rappeur Drake, Michelle Williams et Kelly Rowland (ses collègues des Destiny's Child), Blue Ivy, sa fille, qui fêtera ses 2 ans le mois prochain (morceau baptisé “Blue”) et même la maman de Beyoncé. 

Par ailleurs, la chanteuse a posté 17 vidéos sur la plateforme pour accompagner les titres. Dans l'une d'elle, on y voit Beyoncé "grimée" en Madonna. La chanteuse apparaît en effet avec des cheveux courts, teinte en blonde, très maquillé et les lèvres rouges. Habillée d'un smocking, elle reprend les codes du clip Erotica de la reine de pop, sorti en 1992. On la voit déambuler dans un manoir et danser de manière sexy. Un joli clin d'oeil à Madonna.

L'album coûte 14,99€, mais les chansons ne peuvent pas être achetées à l'unité. Beyoncé sait faire plaisir mais n'en oublie pas son côté commercial. 

Les vidéos du nouvel album de Beyoncé 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !