Attention à l'arnaque : toutes ces choses qu'il ne faudrait jamais acheter d'occasion | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Il est déconseillé d'acheter des chaussures d'occasion dans la mesure où elles se seront formées au pied de la personne qui les aura portées avant vous.
Il est déconseillé d'acheter des chaussures d'occasion dans la mesure où elles se seront formées au pied de la personne qui les aura portées avant vous.
©Reuters

Pas cher, pas cher

Attention à l'arnaque : toutes ces choses qu'il ne faudrait jamais acheter d'occasion

Casques de vélo, lits bébé, casseroles, pneus de voiture... Parfois, mieux vaut payer plus cher pour acquérir un objet neuf, plutôt que d'acheter moins cher un produit d'occasion.

A l'heure d'Internet et des sites de vente comme eBay, PriceMinister, Amazon ou encore Le Bon Coin, il est quasiment impossible de ne pas trouver le produit de votre choix d'occasion. Mais est-ce bien raisonnable ? Objet vieillot, défectueux, voire carrément dangereux : parfois, mieux vaut payer plus cher pour acquérir quelque chose de neuf. Liste non exhaustive...

Les casques

Peu importe qu'il s'agisse d'un casque de moto ou de vélo : dès qu'il a reçu un choc - même minime - la messe est dite ! Il faut en acheter un autre et se débarrasser de l'ancien car il est irrémédiablement endommagé. Et vu qu'il est impossible de connaître l'histoire d'un casque acheté d'occasion, il est préférable d'acheter un nouvel équipement neuf.

Les lits bébé

Certains enfants n'hésitent pas à maltraiter leur lit : ils sautent dedans, tirent sur les barreaux etc. Du coup, mieux vaut que votre bout de chou ne dorme pas dans un berceau acheté d'occasion et donc potentiellement endommagé. Même chose pour les sièges auto. Selon le New York Times, entre 2007 et 2010, 150 enfants sont morts étouffés ou étranglés à cause d'un lit en mauvais état.

Les chaussures

Il est déconseillé d'acheter des chaussures d'occasion dans la mesure où elles se seront formées au pied de la personne qui les aura portées avant vous. Ce conseil est notamment valable pour les chaussures de sport : une paire de baskets doit être achetée neuve pour éviter l'inconfort ou les blessures.

Les casseroles

Les revêtement antiadhésifs des casseroles s'abîment au fil du temps. Ce qui les rend, d'un part plus difficiles à nettoyer, et surtout potentiellement nocives pour la santé : en s'usant, le fond d'une casserole peut libérer des produits chimiques. 

Canapés, matelas et oreillers

C'est une question d'hygiène : même si l'ancien propriétaire a vidé une bombe de Febreze sur son canapé, rien ne prouve qu'il soit propre. Imaginer les acariens, les moisissures et autres bestioles qui pourraient se cacher dans le matelas de quelqu'un d'autre vous convaincra sans doute d'en acheter un neuf. 

Les aspirateurs 

C'est un des appareils les plus utilisés dans une maison. Résultat : ils s'usent assez rapidement. Si vous avez besoin d'un aspirateur en bon état pour dépoussiérer tout votre appartement, il serait préférable d'investir un peu plus mais dans un objet flambant neuf.

Les pneus de voiture 

Acheter des pneus usagés n'est jamais une bonne idée, car la chape peut être abimée. Cela vous fera plus mal au portefeuille de les acheter en magasin, mais la sécurité avant tout !

Les logiciels

Les logiciels sont codés pour être utilisés sur un nombre limité d'ordinateurs. Vous pourriez donc vous faire arnaquer si vous acheter une copie utilisée. Et maintenant que vous savez ce qu'il ne faut PAS acheter d'occasion, voici les objets sur lesquels vous pouvez économiser en les achetant de seconde main : les vélos ; les voitures ; les livres ; les habits d'enfants ; les appareils électroménagers exception faite des aspirateurs (réfrigérateurs, machines à laver etc.) ; les meubles ; DVDs, lu-Rays et jeux vidéos.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !