Arnaud Montebourg : "Être présent dans le capital de PSA est un acte de patriotisme industriel" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Arnaud Montebourg : "Être présent dans le capital de PSA est un acte de patriotisme industriel"
©Reuters

Le Zap'Eco

Arnaud Montebourg : "Être présent dans le capital de PSA est un acte de patriotisme industriel"

Le replay du jour :

Arnaud Montebourg était l’invité de RTL ce matin. Le ministre du Redressement productif est venu préciser les intentions du gouvernement dans le projet d’accord d’augmentation de capital faisant entrer l’État français et le constructeur Dongfeng chacun à hauteur de 14%. "Être présent dans le capital de PSA c’est un acte de patriotisme industriel" soutient-il au micro de Jean-Michel Apathie. "Donfeng est une entreprise publique. Il y a une forme d’alliance entre deux États." Interrogé sur la direction du groupe, le ministre assure une « alliance sur pied d’égalité". "Ces trois têtes n’en font qu’une. Les actionnaires ne dirigent pas les entreprises. Il les épaulent, ils les soutiennent". La production et les emplois seraient conservées en France, d’après Arnaud Montebourg, à hauteur d’ "un millions de véhicules en France c'est-à-dire plus qu'aujourd’hui et d’un nouveau véhicule par site." Un véritable "dispositif de retour à la compétitivité. Nous avons tout ce qu’il faut pour un retour de la création d’emploi de PSA en France."   

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

Qui à dit ?

« On va devenir le journaliste de l’entreprise »

Réponse : Philippe Vannier, PDG de Bull sur BFM Business. Interrogé sur la nouvelle stratégie de Bull, son PDG indique qu’une entreprise "n’exploite que 30% de ses données. Elle va donc avoir besoin d’un spécialiste qui va aller chercher les données pertinentes."

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !