Anne Hidalgo va installer des passages pour piétons aux couleurs LGBT! Eh bien moi j’en veux un spécial pour moi... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Anne Hidalgo va installer des passages pour piétons aux couleurs LGBT! Eh bien moi j’en veux un spécial pour moi...
©GEORGES GOBET / AFP

Arc-en-ciel

Anne Hidalgo va installer des passages pour piétons aux couleurs LGBT! Eh bien moi j’en veux un spécial pour moi...

Des goûts et des couleurs on ne discute pas. Saluons une initiative qui va permettre de rendre Paris plus gai.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Préambule nécessaire. «Un homme est une femme comme une autre» : tel est le titre d’un film beau et émouvant. Le héros est gay et juif : la totale! On en profitera pour dire sans hésitation que les gays sont des hommes et des femmes comme les autres.

Aucune raison d’avoir honte de cette orientation sexuelle. Faut-il pour autant en être fier? La question mérite d’être posée. A l’époque quand les gays étaient -ou se sentaient- discriminés leur fierté revendiquée avait sans doute un sens. Mais aujourd’hui alors que l’homosexualité est enfin, et heureusement, admise et reconnue (sauf par quelques imbéciles)?

Il demeure que chaque année les LGBT éprouvent toujours le besoin d’organiser une parade festive appelée «Gay Pride» (Marche des Fiertés). A cette occasion Anne Hidalgo avait eu la touchante idée de faire repeindre des passages pour piétons du quartier du Marais aux couleurs LGBT. De jolies bandes arc-en-ciel. Initialement éphémères car leur durée ne devait pas exceder celles de la Gay Pride. Elles ont été dégradées par quelques homophobes.

Pour venger cette offense la maire de Paris a décidé que ces bandes, si lumineuses, seraient permanentes! Vous aimeriez en avoir en bas de chez vous pour amuser vos enfants? Ne rêvez pas! Ces bandes-là n’auront droit de cité que dans le Marais qui deviendra d’une certaine façon un quartier réservé. On sait ce que «quartier réservé» voulait dire dans le temps... 

Il nous paraîtrait invraissemblable et scandaleux que le génie de Mme Hidalgo ne trouve pas d’autres applications. Il y a beaucoup de Juifs dans le 19e. Sur les passages pour piétons de cet arrondissement l’étoile de David sera de rigueur. A Barbes en revanche, où les Juifs sont par nécessité inexistants, toutes les bandes seront vertes avec un croissant. Et pour les fascistes identitaires on réservera dans Paris quelques passages pour piétons bleu-blanc-rouge...

Il faudra beaucoup de policiers pour empêcher que ces passages ne soient vandalisés. Et alors ? Ils n’ont que ça à faire! Quant à moi je ne sais si, compte tenu de mon orientation sexuelle, je serais autorisé à emprunter les passages LGBT. Par compensation j’exige d’avoir un passage pour piétons qui me sera spécialement dédié. Peu importe sa couleur : mes initiales suffiront.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !