Alain de Mendonça - Promovacances : "L’Europe a complètement raté le virage du digital" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Alain de Mendonça - Promovacances : "L’Europe a complètement raté le virage du digital"
©

Le Zap'Éco

Alain de Mendonça - Promovacances : "L’Europe a complètement raté le virage du digital"

Le Replay

Alain de Mendonça était l’invité de BFM Business ce matin. Le dirigeant de Promovacances revenait sur le développement de l'entreprise de réservation de vacances : "On offre du prix, du stock en haute saison, de la qualité, et en plus notre équipe commerciale connaît les produits par cœur." Une stratégie qui prend compte des acteurs du web permettant d'agréger le trafic des internautes : "Google pour nous est une arme. A nous de bien servir le client pour qu’il revienne directement sur Promovacance." Une conscience des possibilités de l'Internet qui ferait défaut en France et en Europe : "Le secteur numérioque de la distibution ne sait plus comment faire. L’Europe a complètement raté le virage digital. La France est restée à coté de la révolution numérique." Mais le gorupe Karavel Promovacances a développé en paralèlle des boutiques physiques pour répondre aux clients, dont ceux qui ne veulent pas utiliser de donner bancaires lors de leurs achats : "Les boutiques sont nécessaires pour payer en cash." 

Qui a dit ? 

" La grève est dictée par un contexte politique et pas par le texte proposé"

Réponse : Frédéric Cuvillier, secrétaire d’Etat délégué aux Transports, ce matin sur RMC. "Ce n’est un texte que le gouvernement souhaite imposer : il prépare l’avenir ferroviaire en concertation avec les partenaires sociaux. Il y a deux syndicats qui s’y opposent opportunément. Est-ce qu’on est capable dans ce pays de menere des réformes ?" Et de préciser : "Les Français l’attendent. Des amendements viendront répondre au inquiétudes des grévistes sur les statuts." 

Le tweet

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !