Achetez vite ce tableau de Greta Thunberg : avec le réchauffement climatique il va prendre de la valeur… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Un tableau représentant Greta Thunberg, signé par l'artiste Joan Baez et proposé par la Seager/Gray Gallery
Un tableau représentant Greta Thunberg, signé par l'artiste Joan Baez et proposé par la Seager/Gray Gallery
©DR / Seager/Gray Gallery / Joan Baez

De l’art sans CO2

Achetez vite ce tableau de Greta Thunberg : avec le réchauffement climatique il va prendre de la valeur…

Ce n’est pas donné certes. Mais que ne ferait-on pas pour sauver le climat ?

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le tableau est vendu au prix de 28.000 dollars. La galerie qui le commercialise est en effet américaine. Vous trouvez ça cher ? Vous avez tort car c’est un investissement d’avenir. Par milliers des militants pro-climat défileront chez vous pour se pâmer devant le portrait de leur idole.

Vous pourrez leur faire payer l’entrée et vous vous remplirez les poches. De surcroît, et ce n’est pas négligeable, les 28.000 dollars iront subvenir aux besoins de Greta Thunberg qui, bien que frugale, doit un peu manger. Elle ne peut quand même pas se contenter du plancton qu’elle partage avec les poissons.

Si vous êtes très attentifs à la préservation de la nature, vous serez sans doute chiffonnés par un détail : le tableau est en acrylique. Dieu sait quelles saloperies entrent dans la composition de cette substance. Reste que le tableau n’est pas très grand : une vingtaine de centimètres sur une vingtaine de centimètres.

Mais il y a les reproductions qui se compteront par milliers vu l’aura de Greta Thunberg. Ça risque de faire beaucoup d’acrylique. Une reproduction simple vous reviendra à 2.200 dollars. Et si elle est encadrée, il vous en coûtera 2.500 dollars.

Avoir une telle icone chez soi est une bénédiction. Elle purifiera l’air, supprimera les odeurs de tabac et tuera les acariens. Encore que pour les acariens le doute est permis : Greta Thunberg aime tout ce qui est vivant y compris les insectes.

L’idéal bien sûr, le rêve, le nirvana serait que la jeune militante scandinave nous accorde une audience particulière. Mais pour ça, il faut demander à ses parents qui font commerce de leur fille. Et ils prennent très cher.

Le pape François a eu droit gratuitement à ce privilège. Mais le pape, c’est le pape ! Et si vous ne pouvez pas encadrer Greta Thunberg, ni la voir en peinture ? Alors allez-vous faire foutre ! 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !