A inscrire au patrimoine mondial de la bêtise : "nous sommes un pays multiculturel car nous mangeons et du cassoulet et du couscous"! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
A inscrire au patrimoine mondial de la bêtise : "nous sommes un pays multiculturel car nous mangeons et du cassoulet et du couscous"!
©ALAIN JOCARD / AFP

Eh bien…

A inscrire au patrimoine mondial de la bêtise : "nous sommes un pays multiculturel car nous mangeons et du cassoulet et du couscous"!

Cette phrase juste et profonde a pour auteur Alexis Corbière. Nous en sommes resté éblouis et admiratifs.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le député de La France insoumise s'est confié à Valeurs Actuelles. C'est-à-dire au diable. Oui il n'a pas hésité à se rendre en enfer pour y porter la bonne parole. Son courage mérité d'être salué.

Dans son interview il a donné une preuve irréfutable de notre multiculturalisme : "nous mangeons et du cassoulet et du couscous". Grande est certainement la contribution de ces deux plats à notre culture.

Nous brûlons de connaître les livres que nous devons à M., Mme ou Mlle Cassoulet. Et nous voulons savoir quels poèmes, quelles pièces de théâtre ont M., Mme ou Mlle Couscous pour auteur.

Pour abonder dans le sens de M. Corbière nous souhaitons dresser la liste la plus exhaustive des contributions à notre multiculturalisme. Nous sommes multiculturels car nous mangeons et des frites et des spaghettis : voilà qui fait quasiment de nous des ritals. Nous sommes multiculturels car nous mangeons et des saucisses de Morteau et du jambon Serrano : voilà qui nous rapproche de l'Espagne.

Nous sommes multiculturels car nous buvons et du ricard et du whiskey: ainsi nous sommes un peu les neveux de l'oncle Sam. Nous sommes multiculturels car nous buvons et du vin et de la vodka : voilà qui fait presque de nous des Polonais.

Eh bien non ça, ça ne passe pas! Alexis Corbière déclare en effet qu'il se sent plus proche d'un Maghrébin que d'un Polonais. Ca tombe plutôt bien car moi je me sens plus proche d'un Polonais que d'un Alexis Corbière.  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !