1 milliard de dollars de services offerts à des associations : la philanthropie très intéressée de Microsoft | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
1 milliard de dollars de services offerts à des associations : la philanthropie très intéressée de Microsoft
©REUTERS/Shannon Stapleton

Robin des box

1 milliard de dollars de services offerts à des associations : la philanthropie très intéressée de Microsoft

Le groupe a annoncé sa volonté de mettre ses applications et services cloud à disposition d'organisations à but non-lucratif et de les ouvrir plus largement à la recherche. Une démarche qui a aussi pour objectif de redorer l'image de l'entreprise.

Guillaume Plouin

Guillaume Plouin

J’ai 20 ans d’expérience dans le conseil en architecture et l’innovation IT. Je suis intervenu dans tous les secteurs d’activité, et j’ai côtoyé beaucoup de technologies. Je travaille en particulier sur la prospective, les nouveaux usages rendus possibles le numérique.

J’anime régulièrement des conférences et séminaires. J’écris des tribunes dans divers journaux en ligne. Je suis auteur de 7 livres.

Depuis 2013, je développe une plateforme de rénovation énergétique, en lien avec ma conviction d’une nécessaire transition énergétique : www.deveko.solutions.

Dans le domaine de la transition énergétique, j’ai conçu l’outil GreenFox en 2010.

Vous pouvez consulter mon blog en cliquant ici.

 

Voir la bio »

Atlantico : Microsoft propose aux associations à but non lucratif de leur offrir ses services de cloud computing. Un milliard de dollars sera investi dans cette opération. En quoi consiste cette initiative ? Les services seront-ils vraiment gratuits ?

Guillaume Plouin : Oui, les services en question seront bien gratuits.Il pourra s'agir aussi bien de ressources Azure que d'applications SaaS (Office 365,  PowerBI, CRM Online...).

Microsoft prévoit de distribuer ses services à environ 70 000 organismes à but non lucratif. Comment l'entreprise peut-elle être neutre dans sa politique d'attribution de services ?

Cette question ne se pose pas vraiment, dans la mesure où se sont les associations qui doivent faire elles-mêmes la demande d'accès à ces services.

Le risque est plutôt que les associations à but non lucratif ne soient pas au courant de cette initiative, et qu'elles ne le demandent pas.

Est-ce une initiative qui sort de l'ordinaire ?

Non, c'est une pratique courante dans le milieu des logiciels. Elle permet aux utilisateurs de se familiariser aux produits, puis d'en faire de futurs acheteurs potenciels.

Il s'agit notamment d'opérations de communication très utilisées dans les milieux éducatifs. Google a par exemple lancé une action, "Google for education", qui consiste à mettre à disposition le service "Google Apps for Work" sur les universités. Apple à depuis très longtemps positionné ses ordinateurs dans les écoles. Office a aussi et depuis longtemps une version moins chère pour les étudiants.

Cette soudaine philanthropie n'est-elle pas surprenante ? Ne cache-t-elle pas des intentions moins louables que celles affichées ?

Je pense que la philosophie de Microsoft soit réellement en train de changer, car il y a un réel effort d'ouverture. L'entreprise contribue par exemple beaucoup aux logiciels libres, même si cela se sait peu : Office est désormais disponible sur iPhone, sur iPpad et sur android.

Néanmoins, l'entreprise vise aussi très certainement à redorer son blason, car elle souffre depuis le départ de Bill Gates et de l'arrivée de Steve Ballmer à sa tête d'une image déplorable auprès du grand public et du milieu des logiciels.En effet, Steve Ballmer est un capitaliste pur jus très antipathique, qui, avant de se faire remercier, a fait gagner beaucoup d'argent à l'entreprise mais a aussi ruiné sa réputation, avec des sorties très virulentes contre les logiciels open source, déclarant que c'était "un cancer pour la société" par exemple ou en se moquant ouvertement de l'iPhone lorsqu'il est sorti. Ainsi, depuis son départ, il est clair que l'entreprise multiplie les efforts pour récupérer une image de marque sympathique.

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Apple en guerre contre la veuve et l’orphelin ? Photos, musique, jeux vidéos… tout ce que vous risquez de faire subir à vos héritiers si vous oubliez d’inscrire vos mots de passe dans votre testamentPourquoi Microsoft compte sur la prochaine mise à jour de Windows 10 et son appli Cortana pour devenir votre secrétaire

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !