"Un si long chemin jusqu'à moi" : quand un écrivain sait pénétrer dans nos jardins secrets. Indifférence impossible | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Un si long chemin jusqu'à moi" : quand un écrivain sait pénétrer dans nos jardins secrets. Indifférence impossible
©

Atlanti-culture

"Un si long chemin jusqu'à moi" : quand un écrivain sait pénétrer dans nos jardins secrets. Indifférence impossible

Christiane Oliva pour Culture-Tops

Christiane Oliva pour Culture-Tops

Christiane Oliva est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

LIVRE

UN SI LONG CHEMIN JUSQU'A MOI

de FABIENNE PERINEAU

Editions DENOËL

L’AUTEUR

Fabienne Périneau a de multiples talents:

Sortie de l'Ecole de la Rue Blanche, c'est en tant que comédienne que Fabienne Périneau s'est fait  applaudir dans des pièces de Racine, Molière,Claudel ou Feydeau. 

Le cinéma, la télévision lui offrirent également des rôles principaux et secondaires.

Côté littérature, ce premier roman a été couronné par le prix Matmut. Mais Fabienne Périneau était déjà connue pour avoir écrit des pièces de théâtre comme le Petit Dessin de Picasso etc...

THEME

Dans un aéroport des passagers sont bloqués au sol suite au réveil d’un volcan islandais. Parmi ceux-ci une femme que la douleur accable, son mari, obstétricien pressé de rentrer pour pratiquer un accouchement, et un inconnu. 

L’absence de taxi amène  le couple à accepter l’offre de cet inconnu de partager sa voiture. 

C’est le début d’une complicité entre Arielle, l’épouse, et Jack. 

C’est aussi, peu à peu, la prise de conscience, par Arielle, de l’enfermement dans lequel son mari la maintient, sa résurrection en temps que femme, et la capacité à mettre des mots pour  parler de la perte de son jumeau.

POINTS FORTS

- Une écriture limpide, des mots précis. 

- La sincérité, la finesse de l’observation des sentiments, qu’ils soient violents ou désespérés. On communie avec la douleur d’Arielle. Nous l’accompagnons pas à pas dans sa souffrance, sa résignation, et petit à petit dans son réveil à la vie. 

- A partir d’une histoire somme toute banale, le deuil, les difficultés de la vie de couple, l’adultère, Fabienne Périneau  réussit à nous intriguer. La conclusion est surprenante même si, par la qualité du roman, on se doutait qu’il y avait « autre chose ».

POINTS FAIBLES

Confidence de femme: c'est un roman qui s’adresse à des lectrices plutôt qu’à des lecteurs...

EN DEUX MOTS

Voilà un roman qui parle admirablement du cheminement pour accepter la perte d’un être aimé, du harcèlement que peut exercer une personne sur un proche, de la rencontre. Ce sont là des sujets intimes au travers desquels chacun de nous peut s’identifier. 

Fabienne Périneau nous atteint dans nos jardins secrets. Ce roman nous rappelle que nous sommes des êtres vivants dotés de sentiments. Il ne peut nous laisser indifférents.

UN EXTRAIT

"Arielle essuie au torchon son visage dégoulinant de solitude.

Assis l’un en face de l’autre, on dirait tout à coup deux touristes à l’étranger, qui auraient oublié leur langue commune".

RECOMMANDATION

EXCELLENT

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !