#Street art, l’innovation au cœur d'un mouvement : oui, l'art est au coin de la rue… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
L'affiche de l'exposition "#Street art : une innovation au coeur d'un mouvement" à la Fondation EDF
L'affiche de l'exposition "#Street art : une innovation au coeur d'un mouvement" à la Fondation EDF
©Affiche de l'exposition de la Fondation EDF

Atlanti-culture

#Street art, l’innovation au cœur d'un mouvement : oui, l'art est au coin de la rue…

L'expo de la Fondation EDF sur le Street art est intéressante, amusante et très habilement interactive.

Dina Bakhoum pour Culture-Tops

Dina Bakhoum est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

Thème

Depuis sa création, à la fin des années 70 à New York, le Street art a connu de nombreux rebondissements. Sévèrement réprimé par les autorités judiciaires et politiques, ce mouvement a fini par séduire le plus grand nombre, s’invitant même dans les musées et les galeries. L’exposition de la Fondation EDF nous offre un large panorama des pratiques qui y sont associées, de ses prémices à aujourd’hui.

Points forts

1. Un mouvement à la pointe

En phase avec l’air du temps, les street artistes ont su faire évoluer leur discipline au cours des 45 dernières années : du graffiti 2.0, en passant par le light painting, le street mapping, les traceurs ou encore l’anamorphose, ce le Street art a parfaitement réussi à s’intégrer dans le paysage urbain. De mouvement subversif, il est devenu une forme d’art populaire à la mode, accessible au plus grand nombre.

2. Une exposition ludique et interactive

Enfants, adolescents, adultes, cette exposition est l’occasion rêvée de s’adonner aux joies des nouvelles pratiques du Street art. Chaque étage réserve une surprise : après avoir calligraphié un mur de water light graffiti au rez-de- chaussée, vous pourrez faire votre "baptême" de light painting dans une cabine prévue à cet effet au sous sol. Ce parcours initiatique s’achève au premier étage avec une fresque virtuelle, permettant de réaliser son propre graff.

3. Coup de coeur pour l’installationFollow the readers

Dans une pièce immergée dans le noir, l’artiste Isaac Cordal a conçu cette installation apocalyptique qui s’éclaire au gré de nos mouvements. Vraie métaphore de l’incapacité de l’être humain à prendre des décisions, follow the reader mérite d'être vu.

Points faibles

Si l’on doit trouver un point faible à cette exposition, il concerne la partie dédiée aux prémices du Street art, qui aurait gagné à être illustrés par des archives plus abondantes.

En deux mots…

Cette exposition offre un bon condensé de l’univers du Street art et des pratiques qui y sont associées. L’aspect interactif de l’exposition est une vraie réussite.

Recommandation

Bon                               

Informations

#Street art : l'innovation au coeur d'un mouvement à l'Espace Fondation EDF

6, rue Récamier 75007 Paris

Métro: Sevres Babylone

Jusqu’au 1er mars du mardi au dimanche, de 12h à 19h (sauf jours fériés). Fermeture, le lundi.

http://fondation.edf.com/2/la-fondation

Tarifs : Entrée libre

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !