"Ostende 21" : la jeunesse d'aujourd'hui, subtilement vue, côté face, côté pile | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Ostende 21" : la jeunesse d'aujourd'hui, subtilement vue, côté face, côté pile
©

Atlanti-culture

"Ostende 21" : la jeunesse d'aujourd'hui, subtilement vue, côté face, côté pile

Christiane Oliva pour Culture-Tops

Christiane Oliva pour Culture-Tops

Christiane Oliva est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

LIVRE

OSTENDE 21

d'Arthur  LOUSTALOT

Ed. LES ESCALES

RECOMMANDATION

EXCELLENT

THEME

Un couple de jeunes trentenaires découvrent, par hasard et par curiosité, le jeu au Casino d'Etretat. Ce sont les premiers pas vers la recherche du gain, de l'émotion. 

Adèle et Joseph établissent, pour éviter les pièges, un tableau de comportement qui définit des règles, arrête le montant des mises et des actions à tenir en fonction des cartes et des jeux. C'est Ostende  avec son Palace et son Casino qui va les séduire voire les piéger.

Petit à petit, ce n'est pas uniquement l'appât du gain qui les attire. Ils se laisseront dépasser par l'émotion brutale du jeu, se laisseront happer par le vertige, au risque de se détruire et de détruire leur amour.

POINTS FORTS

Arthur Loustalot dépeint Ostende, ville venteuse, pluvieuse, froide, avec minutie. Adèle et Joseph au fil de l'écriture deviennent familiers car sont partagés tous leurs instants, toutes leurs émotions. C'est une observation sans compromis d'une certaine jeunesse . La légèreté face aux difficultés, cette légèreté qui donne de la force. Le refuge dans la fête, les jeux qu'offrent les téléphones, cette soif de communiquer, de rester connectés, que tout soit rapide, soif de vivre, d'aimer, d'exister.

POINTS FAIBLES

Je n 'en vois pas.

EN DEUX MOTS

Arthur Loustalot évoque la jeunesse actuelle. Celle qui veut vivre intensément ses émotions, ses amitiés, ses amours. Celle qui repousse les limites, qui prend tous les risques. Mais aussi cette jeunesse qui partage, qui vibre, qui se perd et qui un jour, parce qu'elle aime la vie, parce qu'elle aime tout court, parce qu'elle se sent prête, prendra la décision d'être à son tour parent. Pour nous confier son histoire l'auteur utilise le témoignage du croupier du casino. 

UN EXTRAIT

Ou Plutôt deux:

- "Moroses, les environs l'étaient. A cent mètres de la plage, des rues grises aux immeubles défraîchis se croisaient sans géométrie. La brume noire grimpait à leur façade comme un lierre pollué".

 - "Les petites promesses, les règles inventées pour garder un pied sur terre ferme et s'enfoncer toujours  plus profond dans un limbe-voyage ne tenaient pas. Adèle et Joseph sont revenus le jour même. La mer était toujours derrière les enceintes, fraîche et mélodique, Mais, c'était ici, la grande déferlante".

L'AUTEUR

Arthur Loustalot est agé de 28 ans et vit à Paris. 

Son premier livre, des nouvelles, "Là où commence le secret", fut bien accueilli par la critique. Ont suivis deux romans, "La Ruche" et, donc, cette année, "Ostende 21".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !