"Les nouveaux anarchistes" de Francis Dupuis-Déri : un plaidoyer documenté, intelligent et modeste, pour l'anarchisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Les nouveaux anarchistes" de Francis Dupuis-Déri : un plaidoyer documenté, intelligent et modeste, pour l'anarchisme
©

Atlanti-culture

"Les nouveaux anarchistes" de Francis Dupuis-Déri : un plaidoyer documenté, intelligent et modeste, pour l'anarchisme

Paul Lelievre pour Culture-Tops

Paul Lelievre est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

LIVRE
Les nouveaux anarchistes 

de Francis Dupuis-Déri, 

Ed.Textuel

155 pages.


RECOMMANDATION 

           BON

 

THEME 

Ce livre présente et critique trois « tactiques » anarchistes, les « groupes d’affinité » inspirés des groupes libertaires d’intellectuels d’autrefois, les clowns révolutionnaires et les campements autonomes notamment du type bien connu des ZAD (Zones A Défendre).

Dans quelle mesure ces tactiques sont-elles efficaces pour promouvoir et, pourquoi pas, entériner durablement les valeurs anarchistes, voire amener une révolution ? 

C’est toute la question que traite cet essai clair et concis d’un jeune enseignant  et militant de l’université de Québec. 

 

POINTS FORTS

L’auteur connaît bien la théorie politique et a de bonnes références qui lui permettent d’avoir un discours fondé philosophiquement.

De plus, il semble avoir une certaine expérience du militantisme qui, associée à une bonne connaissance en philosophie politique, rend son discours recevable.

 

POINTS FAIBLES

Je n’en vois aucun si ce n’est celui d’être un livre qui tombera des mains à quelqu’un qui n’a pas un tant soit peu d’ « affinité » avec la pensée libertaire, anarchiste ou socialiste utopique. Dans le cas contraire, voire si vous êtes vous-même militant, vous y trouverez une description des actions assez proche de la réalité, une réflexion intéressante qui pousse à l’auto-critique, sans pour autant s’ériger en absolu. Bref le contrat libertaire, si je puis m’exprimer ainsi, est assez  bien respecté.

 

EN DEUX MOTS 

Ce livre qui se veut, par la description des trois principales « nouvelles » actions militantes ou « nouvelles » manières de s’associer des anarchistes, le chantre d’un anarchisme de l’action et du militantisme tout simplement, n’en reste pas moins un ouvrage qui ne fait que développer un certain aspect seulement de ce que c'est qu’être anarchiste ou libertaire aujourd’hui et, d’ailleurs, il ne s’en cache pas. Alors, un livre qui ne se présente pas comme un « petit chef » qui nous dicte ce que l’on doit faire ou penser est plutôt le bienvenu, surtout de la part de quelqu’un qui se revendique défenseur de la liberté. Ainsi sa lecture conviendra à tous ceux qui n’ont pas d’idées arrêtées sur l’anarchisme et ne le voient pas comme un simple et définitif désir bestial de chaos.

 

UN EXTRAIT 

« En fait, ces progressistes qui prétendent aspirer réellement à la liberté, l’égalité, la solidarité, et la sécurité, devraient cesser de faire la leçon aux anarchistes, et les rejoindre. Voilà, enfin, une stratégie commune qui pourrait s’avérer efficace. »

 

L’AUTEUR 

Francis Dupuis-Déri enseigne la science politique et les études féministes à l’Université du Québec à Montréal. Il a notamment écrit « L’anarchie expliquée à mon père » 2014. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !