"L'ingénu" : Si, Voltaire passe très bien au théâtre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"L'ingénu" : Si, Voltaire passe très bien au théâtre
©

Atlanti-Culture

"L'ingénu" : Si, Voltaire passe très bien au théâtre

Hélène Renard pour Culture-Tops

Hélène Renard pour Culture-Tops

Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »
THEATRE
L'ingénu
de Voltaire  
Adaptation de Jean-Christophe Barbaud et Thomas Willaime 
Mise en scène: Jean-Christophe Barbaud
Avec Thomas Willaime
INFOS ET RESERVATIONS
A la Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt
75011 Me St Ambroise
jusqu'au 11 novembre 
les jeudi à 19 h 30 ; les samedi à 18 h, les dimanches à 16 h 30 
tarif : 24 € - 18€- 15€ -12€
durée 1 h 10
Réservations : 01.43.55.14.80
RECOMMANDATION
              EXCELLENT 
THEME
Dans les années 1689-90, un Huron débarque de son Canada natal chez les Bas-Bretons. Son originalité sympathique, sa beauté, son intelligence, ont vite fait de séduire le prieur qui l'accueille et surtout, la soeur de celui-ci, la belle mademoiselle de Saint-Yves. Evidemment, on s'empresse de le faire baptiser. Pour lui, tout est motif de surprises et d'étonnements. 
S'étant comporté en héros contre les Anglais, il pense recevoir une récompense de la part du Roi Louis XIV ou de M. de Louvois. Et le voici, après la province, en route vers la Cour. Las ! C'est la prison qui l'attend. Il découvre la médisance des jaloux, la corruption des puissants, l'injustice, et la perte de la femme qu'il aime...
POINTS FORTS
  • Seul en scène, le comédien Thomas Willaime joue tous les rôles en variant les tons et les mimiques pour incarner les personnages.  On comprend évidement que l'original du texte est adapté mais de manière parfaitement respectueuse :  tout Voltaire est là , dans une comédie "alerte, ironique et touchante" (sic).  Willaime se dépense physiquement sans compter (un exploit d'une heure), réussissant à garder à ce pamphlet voltairien ses qualités de satire, de drôlerie, de réflexions morales ou philosophiques.  Formé au cours Florent, il a enchaîné les créations théâtrales (le Cid, Roméo et Juliette entre autres), a tenu de nombreux rôles titres dans des festivals prestigieux, et tourne volontiers pour la télévision ou des courts métrages. Tenir tous les rôles dans l'Ingénu était pour lui un défi : il l'a brillamment relevé.
  • Le metteur en scène Jean-Christophe Barbaud, également comédien et professeur d'art dramatique, a fondé plusieurs compagnies théâtrales dont le Théâtre Odyssée, en 1996, qu'il dirige toujours et qui présente cette pièce à La Folie Théâtre. Sa carrière s'étend également à des festivals internationaux. Il met en scène de nombreux textes classiques et contemporains et c'est en rencontrant Thomas Willaime à Avignon qu'ils ont eu ensemble l'idée d'adapter l'Ingénu de Voltaire, en privilégiant les pages et les extraits qui pouvaient conserver un écho pour notre époque.
  • Si l'Ingénu est présenté comme un conte philosophique, Voltaire ne se prive pas d'allusions érotiques... C'est drôle, surprenant, mais l'auteur a raison, il n'y a pas que le cerveau ! On réfléchit certes mais on s'amuse aussi.
  • Rien que la ravissante cour fleurie dans laquelle se niche la petite salle de  "La Folie Théâtre" mérite le coup d'oeil...
POINTS FAIBLES
Je n'en ai pas vu.
EN DEUX MOTS
Voltaire est trop peu souvent mis en scène, pour qu'on ne profite pas des occasions qui se présentent. L'ingénu compte parmi les chefs d'oeuvre du Patriarche de Ferney et mérite d'être découvert par qui ne l'aurait pas lu (est-il encore proposé en cours de littérature ?) .
UN EXTRAIT
L'Ingénu vient de lire la Bible et les Evangiles :
"Je m'aperçois tous les jours qu'on fait ici une infinité de choses qui ne sont point dans votre livre et qu'on n'y fait rien de tout ce qu'il dit. Je vous avoue que cela m'étonne et me fâche".
L'AUTEUR
De Ferney, le "roi Voltaire" continue à fourbir ses armes et se lance une fois encore dans la bataille. Entre autres chefs d'oeuvre, il fait paraître l'Ingénu en 1767. Fort célèbre, alors âgé de 73 ans, il est au sommet de son art et peut exercer sa critique en toute liberté. Romans ou contes philosophiques, pièces à thèse, pamphlets, il se déchaîne contre ses ennemis : philosophes, parlements et cours de justice, Jésuites, érudits, bref tous ceux qu'il estime intolérants et étouffants pour la liberté de pensée. 
L'Ingénu est à classer parmi ses oeuvres majeures. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !