"Faire un film" : vivant, intelligent, instructif, captivant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Faire un film" : vivant, intelligent, instructif, captivant
©

Atlanti-culture

"Faire un film" : vivant, intelligent, instructif, captivant

Philippe Jousserand pour Culture-Tops

Philippe Jousserand pour Culture-Tops

Est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre 2013 par Jacques Paugam , journaliste et écrivain, et son fils, Gabriel Lecarpentier-Paugam, 23 ans, en Master d'école de commerce, et grand amateur de One Man Shows.
Voir la bio »
LIVRE
Faire un film
De Sidney Lumet
Éditions Capricci 
 288 pages
 
 
L’AUTEUR
Sidney Lumet (1924-2011) est un cinéaste américain à qui doit une cinquantaine de films pour le cinéma et la télévision. 
Fils d’un comédien et d’une danseuse, il suit les traces de son père et commence à jouer très jeune à Broadway, à l’âge de quatre ans et demi. 
À trente-trois ans, il signe son premier film en tant que réalisateur, « 12 hommes en colère » tiré d’une pièce de théâtre, comme le seront « L’Homme à la peau de serpent » d’après Tennessee Williams avec Marlon Brando, « Vu du pont » d’après Arthur Miller, « Long Voyage vers la nuit » avec Katharine Hepburn, « La Mouette » avec Simone Signoret ou « Equus » avec Richard Burton.
Il signe de grosses productions, « Le Crime de l’Orient-Express » d’après Agatha Christie, « Network » avec Faye Dunaway, « Serpico » et « Un après-midi de chien » avec Al Pacino; et des films à plus petit budget comme « L’Avocat du diable » ou « Le Prince de New York ». 
Très engagé, il a souvent dénoncé les grandes institutions américaines. 
Il a remporté l’Oscar d’honneur en 2005.
 
THEME                                                                                                            
Tout le livre est parfaitement résumé par son titre, « Faire un film » (« Making Movies » en version originale). Sidney Lumet raconte, étape par étape, les différentes phases de fabrication d’un long-métrage, de l’écriture du scénario au soir de la première.
 
POINTS FORTS
1) Les amateurs de petits potins seront déçus par ce grand livre. Contrairement à tant de gens de cinéma qui écrivent leurs Mémoires, Sidney Lumet a choisi, lui, de mettre en avant et à l’honneur son métier, de le raconter par le menu, avec rigueur et sérieux, ce qui n’exclut pas les anecdotes souriantes pourvu qu’elles soient instructives.
 
2) Tout, du choix du scénario à la direction d’acteurs, de l’organisation du tournage à la table de montage, des rapports avec le musicien chargé de la bande-originale aux relations avec les grands pontes des studios, Sidney Lumet dit tout. Et même plus ! Comme il a réalisé des œuvres de genres très différents, sa palette est large et, par voie de conséquence, son enseignement très complet.
 
3) Il a su trouver le ton juste, didactique tout en restant alerte, très concret, ce qui ravit les lecteurs passionnés de cinéma, ceux même qui souhaitent en faire leur profession, et ceux pour qui les films ne sont qu’un loisir et qui sont heureux de connaître leurs secrets de fabrication.
 
4) Au-delà du vade-mecum sur le 7ème art, le lecteur perçoit à quel point la profession de réalisateur est une somme de métiers différents (artiste, technicien, psychologue, chef d’entreprise, meneur d’hommes…) Tout sur un tournage dépend de lui et tout passe par lui. « Il n’y a pas de décision sans importance quand on réalise un film », écrit-il, faisant ainsi écho à François Truffaut qui disait dans son film « La Nuit américaine » : « Un metteur en scène, c’est quelqu’un à qui l’on pose sans arrêt des questions à propos de tout ».
 
POINTS  FAIBLES
Pour apprécier pleinement ce livre de Sidney Lumet, mieux vaut connaître ses films car c’est sur eux qu’il s’appuie pour illustrer ses explications. Heureusement il a signé de nombreux succès, donc beaucoup de films populaires, connus du grand public.
 
EN DEUX MOTS
Comme fait-on un film ? Sidney Lumet répond à cette question dans ce livre passionnant en expliquant avec précision comment il a fait les siens. 
Intelligent, instructif, captivant et très vivant comme l’est le monde du cinéma.
 
UN EXTRAIT
Sidney Lumet : « Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises façons de réaliser un film. C’est de l’art. C’est du commerce. C’est un crève-cœur et une joie. C’est une belle façon de vivre sa vie. »
 
RECOMMANDATION : EXCELLENT
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !