Winnie l'Ourson est désormais censuré par la Chine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Winnie l'Ourson est désormais censuré par la Chine
©

Séditieux plantigrade

Winnie l'Ourson est désormais censuré par la Chine

Le héros de dessin animé est devenue persona non grata en raison d’une certaine ressemblance avec… le président Xi Jinping.

La main dans le pot de miel. Selon le Financial Times, les internautes chinois ne peuvent plus partager de photos de Winnie l'Ourson sur Weibo, le Twitter local, et sur WeChat, l'équivalent de Whatsapp et Messenger. A chaque tentative de référence au jaunâtre ourson, le message "contenu illégal" s'affiche désormais. Séditieux, Winnie ? Pas qu'un peu : il aurait l'immense toupet de ressembler un peu trop... à Xi Jinping, le président chinois.

Mais cela mérite quelques explications. Tout remonte en réalité à 2013, moment où un internaute a détourné une photo de Barack Obama en compagnie du leader asiatique. Le facétieux individu compare les deux responsables politiques à Winnie l'Ourson et Tigrou, rappelle BFM-TV. Cette joyeuse comparaison avait été, par la suite, régulièrement reprise sur les réseaux sociaux.

Au grand dam de Pékin. Et alors que le 19e Congrès du parti communiste (qui a lieu tous les cinq ans) se profile (un événement au cours duquel le bureau politique et son comité permanent sont nommés), les services de censure chinois ne veulent plus rien laisser passer qui pourrait ternir l'image de Xi Jinping. Et le pauvre Winnie en ferait actuellement les frais, même si aucune explication officielle n'a pour le moment été donnée.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !