WhatsApp : Google pourrait racheter la messagerie pour un milliard de dollars<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
WhatsApp : Google pourrait racheter la messagerie pour un milliard de dollars
©

La famille s'agrandit

Cette application mobile permet d'échanger des messages via Internet.

La famille Google pourrait très bientôt s'agrandir. Des rumeurs persistantes indiquent que Google aimerait racheter la start-up californienne célèbre pour sa plate-forme de messagerie mobile WhatsApp. Et comme Yahoo! qui n'a pas hésité à dépenser 30 millions de dollars pour acheter Summly à un adolescent anglais, le géant américain Google serait prêt à mettre la main au porte-monnaie. Le site Digital Trends assure ainsi que les deux sociétés seraient en négociation depuis cinq semaines pour un montant avoisinant le milliard de dollars.

Les créateurs de l'application lancée il y a plus de trois ans dans la Silicon Valley et qui a connu très rapidement un très gros succès doivent donc se frotter les mains. D'autant plus que Google n'était pas seul sur les rangs pour le rachat puisque le réseau social Facebook aurait également été intéressé par WhatsApp au mois de décembre dernier.

L'application intéresse tellement les géants du web car grâce à " WhatsApp Messenger", les utilisateurs de smartphone peuvent s'échanger des messages par Internet et elle propose donc en fait une alternative gratuite au SMS. WhatsApp permet donc de s'affranchir à très bas coût des textos et des MMS qui sont encore dans beaucoup de pays une option dans les forfaits des opérateurs téléphoniques. L'application est en effet gratuite la première année, excepté sur iPhone, et coûte par la suite chaque année seulement 0,99 dollars. Or, elle est disponible sur toutes les plates-formes iPhone, BlackBerry, Android ou encore Windows Phone. L'application présente donc ainsi l'avantage d'être multiplateforme. Un utilisateur du BlackBerry pourra très bien envoyer un message via WhatsApp à un utilisateur d'iPhone ou de Windows Phone, à condition bien évidemment qu'il ait lui aussi installé l'application sur son mobile.

Ces messages peuvent par ailleurs aussi bien contenir des photos que des vidéos.

Si WhatsApp perd quelque peu de son intérêt dans l'Hexagone où les SMS sont généralement illimités dans les offres proposées par les opérateurs, l'application est toutefois particulièrement utile lorsqu'il s'agit de communiquer avec des amis étrangers. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !