Une société hollandaise dresse des aigles à chasser des drones | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Afin de démontrer l'efficacité du dispositif, Guard from Above a invité des journalistes à assister à une session d'entrainement au côté de la police hollandaise.
Afin de démontrer l'efficacité du dispositif, Guard from Above a invité des journalistes à assister à une session d'entrainement au côté de la police hollandaise.
©REUTERS/Kai Pfaffenbach

Innovation

Une société hollandaise dresse des aigles à chasser des drones

La société Guard From Above a trouvé une solution simple pour contrer les drones nuisibles : l'instinct des aigles impériaux.

Guard From Above (que l'on peut traduire par "Les gardiens du ciel") se présente comme la première société qui entraine des oiseaux de proie à chasser des drones. En coopération avec la police hollandaise, la société basée à La Haye travaille sérieusement sur un projet de surveillance du ciel utilisant des aigles impériaux. Cette idée est née de la méfiance que suscite l'usage de drones par des particuliers. Le fait divers le plus cité concernant l'usage nuisible d'un drone est un accident qui impliquait un de ces engins volants avec un Boeing-777 qui décollait de Heathrow à Londres.  

Pour le directeur général de Guard From Above, Sjoerd Hoogendoorn, ce concept doit pouvoir prévenir très simplement ce type d'événements. "Pendant des années, le gouvernement a cherché une solution contre l'usage nuisible de drones. Parfois, une solution "low-tech" pour contrer un problème "high-tech" est la plus pertinente. L'instinct des aigles est très efficace", souligne-t-il.

Le co-fondateur de la société, Ben de Keijzer, est plus un dresseur qu'un businessman. Il a 25 ans d'expérience dans ce domaine et se considère comme un "expert international". "J'entretiens une passion pour les oiseaux depuis mon plus jeune âge", précise-t-il. A ses yeux, attraper des drones correspond à une activité naturelle pour les oiseaux de proie. "Ils utilisent leur vitesse et leur force quand ils chassent ; ce sont les maîtres des airs", soutient-il.

Afin de démontrer l'efficacité du dispositif, Guard from Above a invité des journalistes à assister à une session d'entrainement au côté de la police hollandaise. 

Lu sur The Daily Beast

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !