Une pilule miracle qui permettrait de vivre jusqu'à 120 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Le comprimé a déjà été testé sur des souris, des rats, des poissons et des chiens
Le comprimé a déjà été testé sur des souris, des rats, des poissons et des chiens
©

Fontaine de jouvence

Une pilule miracle qui permettrait de vivre jusqu'à 120 ans

Des scientifiques russes auraient découvert un antioxydant permettant de retarder le processus de vieillissement.

Ça ressemble a de la science fiction mais une pilule de jouvence pourrait bientôt voir le jour. Des scientifiques russes auraient découvert un antioxydant permettant de retarder le déclanchement du processus de vieillissement. Ils espèrent que leur comprimé, déjà testé sur des souris, des rats, des poissons et des chiens nous permettra de vivre au moins jusqu'à 120 ans.

"Beaucoup de maladies dues au vieillissement se développent plus lentement grâce à cette pilule", affirme le chercheur Maxim Skulachev, du Moscow State University project.

Les scientifiques ont utilisé un "nouveau type d'antioxydant" qui impacterait les mitochondries, sorte d'usines énergétiques des cellules, responsables du déclenchement du vieillissement. Les mitochondries sont notamment mises en cause dans les crises cardiaques. Elles jouent également un rôle dans le déclenchement des maladies d'Alzheimer ou de Parkinson.

"Je ne crois pas qu'il soit possible de vivre jusqu'à 800 ans", nuance le chercheur "de nouvelles maladies, caractéristiques des centenaires, vont probablement apparaître. Les cancers étaient beaucoup plus rares quand les gens mourraient plus jeunes. Un objectif réaliste à atteindre serait une durée de vie de 120 ans."

Les tests russes n'ont pas mené à une augmentation significative de la durée de vie mais auraient retardé le début du vieillissement. "S'il s'avère que les maladies se développent plus lentement, c'est que notre idée de lutter contre le vieillissement grâce aux mitochondries est la bonne. Il sera alors possible de repousser le vieillissement", ajoute le chercheur qui travaille au perfectionnement de son traitement depuis des décennies.

Mail Online

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !