Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire

Seul sur le sable

Un sous-marin allemand de la Première Guerre mondiale refait surface à côté de Calais

L'armature de l'épave est visible à cent mètres des dunes de Wissant.

En mer du Nord, sur les côtes du Pas-de-Calais, l'histoire refait surface. A cent mètres des dunes de Wissant, en bas de la côté de Calais, l'armature en métal d'un sous-marin est visible à marée basse : L'UC 61, un navire poseur de mines également muni de torpilles et appartenant à l'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale.

Selon uboat.net, qui s'appuie sur des archives militaires allemandes, ce sous-marin a coulé ou endommagé une douzaine de navires entre novembre 1916 et juillet 1917. Mais son histoire s'arrête le 20 juillet. Sous un épais brouillard, l'UC 61 se retrouve coincé dans le sable, l'équipage prend alors la décision de le détruire. « Nous avions des filets anti-marée étendus entre l'Angleterre et la France pour attraper les sous-marins et ils se sont égarés un peu trop près des plages » rapporte le guide touristique Vincent Schmitt à l'AFP.

Les 26 membres de l'équipage se sont ensuite rendus et  le commandant fait prisonnier jusqu'en 1920. Le sous-marin, lui, est toujours resté sur place.

CNN
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.