Un Oscar ayant appartenu à Charlie Chaplin dérobé à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Un oscar ayant appartenu à Charlie Chaplin a disparu.
Un oscar ayant appartenu à Charlie Chaplin a disparu.
©

Les temps modernes

Un Oscar ayant appartenu à Charlie Chaplin dérobé à Paris

Un oscar ayant appartenu à Charlie Chaplin a été dérobé fin janvier dans les locaux d'une société à Paris.

Un oscar d'honneur remis à Charlie Chaplin en 1929 et dont la valeur est estimée à un million d'euros a été volé à Paris, révèle Le Parisien ce dimanche. Les voleurs se sont introduis dans les locaux d'une société parisienne avant d'y dérober le précieux objet. "Ils étaient parfaitement renseignés", explique une source proche de l'affaire. En plus de la statuette, ils ont aussi emporté des stylos ayant appartenu à la star, estimés à 80.000 euros pièce.

L'affaire est considérée comme "sensible" et gérée dans la "plus grande discrétion" par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne, écrit Le Parisien.

La statuette est haute d'une trentaine de centimètres et est recouverte d'une fine couche d'or de 24 carats. Son prix de production ne dépasse pas 800 euros... Mais sa valeur varie en fonction des circonstances de son attribution et de l'identité de son propriétaire. En l'occurrence, il s'agit du premier oscar remis à Charlie Chaplin, ce qui explique sa grande valeur, exacerbée par le fait qu'il n'en a reçu "que" trois au cours de sa carrière.

Chaplin a reçu un premier oscar d'honneur en 1929 "pour sa polyvalence et son génie à jouer, écrire, mettre en scène et produire Le Cirque", un second en 1972 "pour l'effet incalculable qu'il a eu en faisant des films de cinéma la forme d'art de ce siècle" et l'oscar de la meilleure musique originale (conjointement avec Ray Rasch et Larry Russell) en 1973 pour Les Feux de la Rampe. Il fut également nommé dans les catégories du meilleur acteur, du meilleur film et du meilleur scénario pour Le Dictateur ainsi que dans celle du meilleur scénario pour Monsieur Verdoux.

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !