Un escalier qui mène nulle part | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Un escalier qui mène nulle part
©Capture d'écran / www.heatherwick.com

L'échelle de Jacob

Un escalier qui mène nulle part

Un nouvel objet d'art, d'une valeur de 150 millions de dollars, verra bientôt le jour à New York.

Dans le centre de New York sera bientôt érigé un escalier géant. Un nouvel objet d'art, dont la valeur, selon les estimations préliminaires, s'élèvera à 150 millions de dollars (soit 134 millions d'euros). Déjà comparé à un panier de basket ou à un nid d'abeille, cet escalier géant qui ne mène nulle part ne laissera personne indifférent. Il a été sponsorisé par l'entreprise du milliardaire Stephen M. Ross. L'escalier baptisé "Vessel" ("le vaisseau") sera construit dans nouveau quartier d'Hudson Yards, érigé au-dessus d'une gare de triage en plein Manhattan.

2500 marches 

Cette structure de 15 étages de haut, comportera 154 volées d'escaliers connectées entre elles, soit presque 2500 marches selon ArchDaily. Elle pèsera environ 600 tonnes, selon le New York Times. À titre de comparaison, il faut gravir 1665 marches pour atteindre le dernier étage de la Tour Eiffel. L'escalier sera recouvert d'une enveloppe d'acier poli couleur bronze et trônera au milieu d'un parc arboré, entouré de nouveaux gratte-ciel.

L'auteur de ce projet ambitieux est un architecte britannique Thomas Heatherwick (46 ans). C'est d'ailleurs lui qui a conçu la coupe pour la flamme olympique lors des Jeux de 2012 à Londres. Selon lui, pour créer cet escalier, il s'est inspiré des puits à escalier indiens, ainsi que le désir des New-Yorkais à gravir les échelons de leur vie professionnelle.

La construction de l'escalier sera terminée en 2018, ce qui vous laisse le temps de vous entraîner avant d'essayer de grimper ces milliers de marches.

 

Lu sur Le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !