Un clandestin serait tombé d'un avion et atterri dans le jardin d'un habitant de Londres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Un clandestin serait tombé d'un avion et atterri dans le jardin d'un habitant de Londres
©SIMON MAINA / AFP

Incidents récurrents

Un clandestin serait tombé d'un avion et atterri dans le jardin d'un habitant de Londres

Un habitant de Clapham à Londres l'a découvert chez lui dimanche 30 juin.

"Au départ, j'ai cru que c'était un clochard endormi dans le jardin" explique le résident après avoir entendu un énorme bruit et ensuite aperçu le corps de sa fenêtre. Mais finalement, lorsqu'il s'approche de plus près, il découvre "du sang partout sur les murs du jardin" et il comprend tout de suite. Le corps a heurté le sol avec une telle force qu'il a laissé un trou dans la pelouse et sur une dalle du jardin. Il était néanmoins intact car c'était comme "un bloc de glace" selon l'habitant.

Il se pourrait que le corps soit celui d'un passager clandestin tombé du train d'atterrissage d'un vol arrivant du Kenya jusqu'à l'aéroport d'Heathrow à Londres selon les enquêteurs. L'homme portait sur lui "un sac, de la nourriture et de l'eau" explique la police. Il serait tombé d'un Boeing 787 de la compagnie Kenya Airways sur le point d'atterrir sur la capitale anglaise.

Ce n'est pas la première fois que ces incidents se produisent. En 2015, une autre personne avait été retrouvée sur le toit d'un magasin dans le sud-ouest de la ville après être tombé d'un avion en provenance de Johannesburg. En 2012, un autre clandestin originaire du Mozambique avait été retrouvé sur le trottoir au sud de Londres après être tombé d'un avion arrivant d'Angola.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !