Un Chinois jugé pour l'envoi de raviolis empoisonnés au Japon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Un Chinois jugé pour l'envoi de raviolis empoisonnés au Japon
©

Toqué

Un Chinois jugé pour l'envoi de raviolis empoisonnés au Japon

Si seuls dix cas ont été directement liés à l’ingestion du poison, ce sont au total 3 700 personnes qui se sont déclarées malades les jours qui ont suivi.

Lu Yueting comparaissait ce mardi devant un tribunal du nord de la Chine accusé d’empoisonnement à destination du Japon. L’homme est soupçonné d’avoir injecté un produit toxique dans des raviolis fabriqués dans l’usine agroalimentaire où il travaillait.

Selon la presse chinoise au moment de son arrestation en mars 2010, il aurait avoué avoir empoisonné les raviolis avec une seringue. Pour certains, il était alors mécontent de son salaire et aurait voulu se venger.

A l’époque, cette annonce avait provoqué la panique au Japon, pays très à cheval, entre autres, sur la sécurité alimentaire. Si seuls dix cas ont été directement liés à l’ingestion du poison, ce sont au total 3 700 personnes qui se sont déclarées malades les jours qui ont suivi. Sans compter le coup porté sur les produits chinois dans l’archipel. Encore aujourd’hui leur image est ternie.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !