Twitter : seuls 5% des Français "gazouillent" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Seulement un tiers des utilisateurs actifs tweetent au moins une fois tous les deux jours.
Seulement un tiers des utilisateurs actifs tweetent au moins une fois tous les deux jours.
©DR

#twittos

Twitter : seuls 5% des Français "gazouillent"

Ils sont environ 300 000 à tweeter quotidiennement.

Les Français sont nombreux à parler de Twitter, mais très peu à "gazouiller". Selon une enquête Ipsos/CGI pour l'Argus de la presse, alors que 9 Français sur 10 connaissent le réseau social, ils ne sont que 5% à avoir un compte sur le site de micro-blogging. Ce qui représente environ 2,3 millions de personnes. Ils sont 6% à en avoir ouvert un, avant de l'abandonner... En tout, 89% des personnes interrogées n'ont jamais été inscrites.

Autre enseignement de cette étude : Twitter est davantage utilisé comme un moyen d'information que de communication. En effet, parmi ceux qui possèdent un compte, la plupart ne se contentent que de lire les tweets des autres. "Près de 6 twittos actifs sur 10 déclarent lire des comptes Twitter autres que le leur au moins une fois tous les deux jours, alors qu’ils ne sont qu’un tiers à émettre des tweets à la même fréquence", explique le site des Echos. Seuls 13% des utilisateurs du réseau social déclarent émettre des tweets plusieurs fois par jour.

Les utilisateurs du site de micro-blogging sont surtout des jeunes, puisque près des deux tiers des twittos actifs ont moins de 35 ans (61%). "C'est également une population plus masculine que la moyenne (55% d'hommes) et qui réside davantage en milieu urbain (plus de 100 000 habitants, 67%) et en Ile-de-France (33%)", souligne Ipsos.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !