Star Wars VII : la première photo de Luke Skywalker dévoilée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Star Wars VII : la première photo de Luke Skywalker dévoilée
©D.R.

Gloire passée

Star Wars VII : la première photo de Luke Skywalker dévoilée

L'acteur se dévoile, cheveux grisonnants et cape sur le dos, lui donnant un petit air de son mentor, Obiwan Kenobi.

On a un peu tendance à l'oublier mais c'est lui le héros de la première trilogie Star Wars. Luke Skywalker, fils d'Anakin Skywalker (le fameux Dark Vador) fera une apparition dans le prochain Star Wars Le Réveil de la Force, avec Mark Hamill qui reprendra donc le même rôle. On a désormais une confirmation avec un cliché apparu sur le site Satr Wars 7 news, puis vite été retiré.

Mais le Net étant le Net, elle avait déjà été reprise en boucle partout sur les réseaux sociaux.  L'acteur se dévoile, cheveux et barbes grisonnantes, affublé d'une cape lui donnait vaguement l'air d'un Obiwan Kenobi, son prestigieux mentor.

Par ailleurs, Georges Lucas s'est laissé aller à quelques confidences lors d'une conférence de presse de la convention d'Anaheim. Le réalisateur américain, qui a  affirmé ne rien savoir du prochain Star Wars, a déclaré que Dingo l'avait beaucoup inspiré. " Je vais vous confier un secret. Le personnage (loufoque) de Jar Jar Binks est inspiré de Dingo", l'ami de Mickey, a ajouté le réalisateur mythique. Il faut savoir que le personnage de Jar Jar Binks est cordialement ai pare les fans de la saga, qui le considèrent comme trop niais et enfantin.

Beaucoup de ce que je fais est inspiré par Disney", a rajouté le réalisateur. Quand on sait que le studio américain lui  racheté Lucasprod pour 4 milliards de dollars, on peut comprendre qu'il apprécie Mickey, Dingo et compagnie.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !