Star Wars : "Les derniers Jedi" a rapporté 450 millions de dollars en un week-end d'exploitation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Star Wars : "Les derniers Jedi" a rapporté 450 millions de dollars en un week-end d'exploitation
©Rich Polk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Démarrage canon

Star Wars : "Les derniers Jedi" a rapporté 450 millions de dollars en un week-end d'exploitation

Malgré les billets verts qui coulent à flot, le dernier opus de la saga intergalactique suscite nombre de critiques chez les spectateurs.

Sitôt sorti, déjà record. Selon Disney, Les derniers Jedi, nouvel opus de la saga Star Wars, a engrangé la coquette somme de 450,8 millions de dollars de recettes à travers le monde. Le tout pour son premier week-end d'exploitation. Peu de films ont déjà fait mieux dans l’histoire du cinéma : Fast & Furious 8, sorti en 2017 (530 millions de dollars de recettes) ou encore… l'épisode précédent de la saga de George Lucas, Le Réveil de la Force, sorti en décembre 2015. En France, le film a été vu par près de 504.000 spectateurs dès le premier jour d'exploitation en salles de cinéma.

Un jackpot de plus le groupe Disney, qui a racheté le producteur de Star Wars, Lucasfilm, en 2012. En termes de critiques, le nouvel opus vit en revanche une situation un peu étrange. Les derniers Jedi, réalisé par Rian Johnson, a été en effet très bien accueilli par la presse cinématographique… beaucoup moins par plusieurs sites de spectateurs ou de fans, qui fustigent des incohérences gigantesques, un humour qui tombe à plat et des personnages creux.

Les goûts et les couleurs, donc. Pas de quoi doucher l’enthousiasme et le compte en banque de Disney, qui a d'ores et déjà annoncé la préparation d'une "toute nouvelle trilogie" Star Wars, en plus de l'épisode IX qui doit sortir en 2019.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !