Quand Sony bénéficie de la mort de Whitney Houston | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Quand Sony bénéficie de la mort
de Whitney Houston
©

L'occasion qui fait le larron

Quand Sony bénéficie de la mort de Whitney Houston

Une demi-heure après l'annonce du décès de la chanteuse, Sony augmentait de 60% le prix de ses albums en téléchargement.

Le phénomène est tristement connu : le décès d'une star de la chanson entraîne généralement un boom des ventes d'album ou des téléchargements sur les plateformes du type Itunes ou Amazon.

Samedi, alors que la chanteuse Whitney Houston venait de décéder, son label Sony a décidé de ne pas laisser filer l'occasion : moins de trente minutes plus tard, son Ultimate Album passait de 4,99£ à 7,99£ au Royaume-Uni. Une décision qui a mis en émoi de nombreux internautes, outrés par la manœuvre. Sony s'est manifestement rendu compte rapidement de son erreur, puisque le prix est retombé à 4,99£ dans le week-end.

Le tube I will always love you était en tête des ventes sur Itunes, et son album Best of était en deuxième position derrière celui de la chanteuse Adele.

Lu sur VentureBeat.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !