Somnifères : trop de prescriptions pour les personnes âgées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les personnes âgées consomment trop de somnifères en France.
Les personnes âgées consomment trop de somnifères en France.
©Reuters

Bobo dodo

Somnifères : trop de prescriptions pour les personnes âgées

Un tiers des plus de 65 ans, soit 3,5 millions de personnes, prennent régulièrement des somnifères alors que ces derniers peuvent avoir des effets indésirables importants.

Halte aux somnifères ! C'est en tout cas ce que demande la Haute Autorité de santé (HAS) qui lance ce mardi une campagne avec pour slogan "Arrêtez les somnifères, c'est possible". La HAS estime en effet que les médecins prescrivent trop systématiquement le médicament aux personnes âgées alors que les vraies insomnies sont rares après 65 ans, et pire, que ces types de traitements ont souvent des effets indésirables.

Selon la HAS, plus d'un tiers des plus de 65 ans français, soit 3,5 millions de personnes, consomment régulièrement des somnifères. C'est tout de même trois à cinq fois plus que dans les autres pays européens. Or la plupart du temps, il ne s'agit pas vraiment d'insomnies. Passé un certain âge, le sommeil se modifie. Il est plus court, plus fractionné.

Les somnifères prescrits peuvent par ailleurs avoir des effets graves sur la santé d'une personne, et plus particulièrement chez les patients les plus âgés qui sont alors plus susceptibles de chuter, d'avoir des troubles de la mémoire mais aussi de développer une dépendance au médicament. Ils pourraient par ailleurs favoriser la démence.

La HAS avait déjà en 2006 donnée des recommandations sur la prise en charge des troubles du sommeil. Sans succès.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !