Découverte d'un lien entre mauvais cholestérol et Alzheimer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Découverte d'un lien entre mauvais cholestérol et Alzheimer
©

La tête et le ventre

Découverte d'un lien entre mauvais cholestérol et Alzheimer

Le mauvais type de cholestérol est plus précisément lié à la protéine amyloïde, présente dans le cerveau des gens atteints d'Alzheimer.

Selon des recherches récentes, le mauvais cholestérol serait lié à la maladie d'Alzheimer. Le mauvais type de cholestérol est plus précisément lié à la protéine amyloïde, présente dans le cerveau des gens atteints d'Alzheimer. Chez les patients atteints de la maladie, des amas de la protéine collent aux cellules du cerveau, affectant la mémoire, l'humeur et le comportement. Cette découverte pourrait bien expliquer le lien lien déjà connu entre les taux élevés de cholestérol et les risques accrus de maladie d'Alzheimer.

Selon le professeur Bruce Reed, de l'Université de Californie, "les modèles malsains de cholestérol pourraient être à l'origine directement aux plus hauts niveaux d'amyloïde connu pour contribuer à la maladie d'Alzheimer , de la même manière que ces modèles favorisent les maladies cardiaques". Car cette nouvelle étude suggère que les deux types de cholestérol - le bon et le mauvais - ont le même effet sur le cerveau que sur le coeur.

Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont étudié 74 hommes et femmes âgés de 70 ans et plus. Tous avaient des scanners du cerveau, établis à l'aide d'un traceur chimique qui se lie avec des plaques amyloïdes dans le but de les mettre en évidence sur les images. Selon Bruce Reed, "cette étude fournit une raison de continuer le traitement du cholestérol chez les personnes qui développent la perte de mémoire , indépendamment des préoccupations concernant leur santé cardiovasculaire".

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !