Rihanna voudrait acheter un club de foot : Toulouse lui répond | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Rihanna envisagerait d'acheter un club de foot
Rihanna envisagerait d'acheter un club de foot
©Reuters

Rumeurs

Rihanna voudrait acheter un club de foot : Toulouse lui répond

Selon le Daily Mail, la chanteuse aurait aussi l’intention de créer une académie à la Barbade, son île d’origine.

Rihanna et le football : simple flirt ou vraie histoire d'amour ? Pendant toute la Coupe du monde au Brésil, la star a inondé les réseaux sociaux de photos montrant son intérêt pour la compétition et les joueurs. Fan des Bleus et de Karim Benzema, la chanteuse avait même réussi à s'incruster à la fête organisée par l'Allemagne pour célébrer la victoire de la Mannschaft. Mais une fois le Mondial terminé on s'était dit que Rihanna n'allait plus vraiment montrer son intérêt pour le ballon rond. Il n'en est rien. En effet à en croire  le Daily Mail, elle rêve depuis quelque temps de s'offrir un club de football en Angleterre,

Une source citée par le quotidien britannique rapporte en effet que "l'intérêt de Rihanna pour le football est de plus en plus évident". A tel point qu'elle aurait le projet de créer "une académie à la Barbade", l'île sur laquelle elle a grandi. Surtout, "elle rêve d'acheter un club en Angleterre" raconte encore cette source au Daily Mail, sans pour autant préciser dans quelle équipe elle voudrait s'investir. 

Une information qui fait sensation et qui a été reprise par le Toulouse football club. Le compte officiel du TFC, habitué aux buzz sur les réseaux sociaux, a ainsi adressé un message à Rihanna afin de lui présenter l’effectif 2014-2015 et l’inviter à devenir une fan de l'équipe : "Salut Rihanna! Voici la composition de notre équipe pour l'année 2014-2015. Peut-être que vous pourriez y trouver votre nouveau petit ami et devenir l'une de nos fans ?”

 

Une offre pour le moins originale. 

 

 

lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !